Après plus d’un an d’absence, Juan Bernat devrait figurer dans le groupe parisien appelé à défier Angers, vendredi soir en championnat.


Après plus d’un an d’absence, Juan Bernat devrait figurer dans le groupe parisien appelé à défier Angers, vendredi soir en championnat.

394 jours ! Voilà le temps qu’il aura fallu à Juan Bernat pour apparaître à nouveau dans le groupe du PSG. Un an et 29 jours après sa rupture du ligament antérieur du genou gauche, l’Espagnol devrait, sauf retournement de situation, figurer parmi les convoqués pour le match face à Angers, vendredi soir au Parc des Princes.

« Il s’entraîne bien. Ça fait quinze jours qu’il s’entraîne avec le groupe. On n’a pas donné la liste mais il y a de bonnes chances qu’il y soit », expliquait Mauricio Pochettino lors de la conférence de presse d’avant-match.

C’est sur ces mots, qu’il faut s’arrêter quelques instants : « Il y a de bonnes chances ». Depuis le début de saison, le technicien argentin a toujours employé cette expression quand un doute pouvait subsister sur la présence d’un joueur. Ce fut le cas pour Mbappé à Troyes lors de l’ouverture du Championnat, pour Messi à Reims mais aussi pour Verratti face à Manchester City.

Ecarté de la liste pour la Ligue des champions

Voilà donc quinze jours que l’ex-joueur du Bayern s’entraîne à temps plein avec le groupe. D’abord avec ceux qui ne sont pas partis en sélections et ensuite ceux qui en sont revenus. 

L’article continue ci-dessous

Pourquoi a-t-il fallu près de 13 mois à Juan Bernat pour pouvoir renouer avec la compétition, alors que la blessure nécessite en général six à huit mois pour être rétabli ? C’est un mystère que le PSG et le joueur ont bien gardé. Pourtant à la mi-juillet, l’international espagnol avait fait son retour à l’entraînement avec le groupe quelques jours avant la reprise de la L1 et avait poursuivi ces séances collectives, entremêlées d’exercices en individuel.

En interne on parlait début septembre d’un contretemps et du besoin de prendre les plus grandes précautions. Fin août, Bernat ne figurait même plus dans certains bulletins médicaux du club, créant quelques doutes sur le réel état du joueur, avant que la liste des joueurs qualifiés pour la C1 ne tombe et qu’il en soit écartée.

Tout au long du mois de septembre, ce dernier s’est entraîné de manière spécifique, toujours en alternant quelques séances collectives comme ce jeudi matin avant la rencontre face à Angers. Une première cette saison à la veille d’un match.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*