Mercedes a-t-elle déjà retrouvé l’avantage? Et Ferrari pourrait-il créer une surprise?


Après que Mercedes a défié toutes les chances de battre un Red Bull plus rapide vers une victoire serrée lors de la première à Bahreïn, les champions du monde ont terminé la première journée d’essais à Imola en ressemblant aux favoris.

Mais était-ce un cas de retour aux affaires comme d’habitude ou Red Bull ripostera-t-il en qualifications?

Une défaillance de l’arbre de transmission a empêché Max Verstappen de réaliser un temps au tour compétitif lors de la deuxième séance d’essais à Imola vendredi après-midi, ouvrant la voie à Mercedes pour terminer la journée d’ouverture du Grand Prix d’Émilie-Romagne en première et deuxième place.

Valtteri Bottas a battu Lewis Hamilton au meilleur temps – comme il l’a fait lors des qualifications sur ce circuit l’année dernière – mais aucun des pilotes n’a semblé repousser la limite sur ses tours chauds.

Sergio Perez était une deuxième sur le rythme à la cinquième place pour Red Bull, avec les deux équipes italiennes de F1, Ferrari et Alpha Tauri, comblant le vide de 0.860s entre le Mexicain et les deux Mercedes.

Avec le Red Bull de Verstappen en panne avant qu’il n’ait eu la chance de montrer son potentiel, tout ressemblait un peu à l’année dernière.

Mais ne vous y trompez pas, le Grand Prix d’Émilie-Romagne 2021 a encore beaucoup de potentiel pour surprendre.

Un avantage pour la maison?

Le 1: 15.551 de Bottas sur le pneu à poulie moyenne se trouvait fièrement en haut des feuilles de temps à la fin de la deuxième séance d’essais, mais ce n’était pas le tour le plus rapide de vendredi.

Cet honneur est allé à Charles Leclerc, qui a établi un 1: 15.367 – 0.184s plus rapide que Bottas – seulement pour voir son temps supprimé pour avoir dépassé les limites de piste à la sortie du virage 9, connu sous le nom de Piratello.

Les données GPS nous indiquent que Leclerc était capable de transporter 5 km / h de plus à travers Piratello que Hamilton sur leurs tours les plus rapides respectifs en utilisant des pneus tendres, mais il est difficile de dire si cet avantage de vitesse est venu du fait que Leclerc a couru large ou que Ferrari a couru un plus puissant. mode moteur.

Les temps intermédiaires révèlent que le secteur intermédiaire du tour, dans lequel se trouve Piratello, était le seul des trois secteurs où Leclerc avait un avantage sur les pilotes Mercedes, il est donc juste de supposer que Mercedes a beaucoup de réserve et a pu faire une quantité significative de performances dans les autres virages de la piste.

De plus, aucune des deux Mercedes n’a vu le gain de temps au tour attendu de 0,5 seconde du passage des mediums aux softs, renforçant les soupçons selon lesquels son moteur était arrêté pour ses tours les plus rapides.

Les sacs de sable de Mercedes ne devraient pas jeter une ombre sur les progrès de Ferrari, mais aident simplement à placer le temps au tour supprimé de Leclerc dans le bon contexte.

Sur une course de neuf tours avec des pneus moyens, le temps moyen de Leclerc était de 1: 19,232 avant de terminer la séance dans le mur lors de la deuxième Rivazza.

S’excusant auprès de son équipe à la radio, Leclerc a déclaré: “Désolé, les gars. Je poussais vraiment fort.”

Ses performances jusqu’à ce point sur sa longue course éclipsaient celles des deux pilotes Mercedes, qui réalisaient des temps moyens dans le 1: 19,4 en utilisant le même composé de pneus, mais étaient presque certainement dus à une charge de carburant plus légère.

Pourtant, le fait qu’une voiture rouge soit dans la bonne direction est à nouveau la preuve des progrès réalisés à seulement 90 km sur la route d’Imola à Maranello.

“La voiture se sent beaucoup mieux dans ces conditions, elle se sent bien ce week-end, même si on la compare à l’année dernière, si on la compare, elle se sent beaucoup mieux”, a déclaré Leclerc. “L’équilibre est meilleur, l’adhérence est très bonne et j’ai assez confiance en la voiture, donc j’ai hâte à demain.”

Mais si Ferrari vise un meilleur résultat derrière Mercedes et Red Bull lors de sa course à domicile ce week-end, il devra faire face à une concurrence rude de la seule équipe avec une usine plus proche du circuit d’Imola, AlphaTauri.

Pierre Gasly a terminé troisième plus vite de la séance, à seulement 0,078 seconde de Bottas, et ce sans abuser des limites de la piste.

Les données GPS confirment à nouveau la théorie selon laquelle Mercedes fonctionnait en mode basse consommation alors qu’il a trouvé 0,55 s de son temps au tour contre Bottas dans les lignes droites, mais l’AlphaTauri semble être une voiture rapide sur ce circuit.

Gasly a également soutenu son rythme d’un tour avec un long terme compétitif.

Il a passé la majorité de sa consommation de carburant élevée sur le pneu souple, qui ressemble à un pneu de course plus faible par rapport au pneu moyen utilisé par Leclerc, mais lorsqu’il est également passé au moyen à la fin de la séance, il a immédiatement mis deux compétitifs. des temps au tour plus rapides que la moyenne de Leclerc sur la même poulie.

Ironiquement, tout espoir d’obtenir plus de données à comparer avec la Ferrari a été interrompu lorsque l’accident de Leclerc a provoqué un drapeau rouge et a mis fin à la séance cinq minutes plus tôt.

Mercedes a-t-elle l’avantage sur Red Bull à Imola?

L’absence de Verstappen lors de la deuxième pratique rend extrêmement difficile de tirer des conclusions sur la bataille entre Mercedes et Red Bull.

Le pilote néerlandais a terminé à 0,058 seconde du meilleur temps de Bottas lors de la séance d’essais matinale, indiquant que le rythme était dans la voiture, mais entame le week-end de course sur le pied arrière après avoir raté le temps de piste le plus important de l’après-midi.

Son coéquipier Perez a eu du mal à accrocher la voiture en un seul tour, le laissant cinquième le plus rapide, mais son rythme sur les longs trajets semblait plus prometteur et suggérait que Red Bull serait proche de Mercedes si elle reste au sec dimanche.

Le tracé de la piste à Imola et les conditions nettement plus fraîches par rapport à la première manche à Bahreïn semblent avoir joué sur les atouts de Mercedes et, au contraire, semblent avoir donné un léger avantage aux champions du monde.

“[The car balance] est tellement mieux que Bahreïn “, a déclaré le directeur de l’équipe Mercedes Toto Wolff.” La voiture semblait ensemble ce matin et dans l’après-midi.

“Probablement les températures ont aidé un peu parce que c’est là que nous nous débattions particulièrement à Bahreïn. Pour un vendredi, je suis très heureux de voir cela.

“C’était l’un de ceux [driver] des débriefings qui sont vraiment sympas car ils ont dit que l’équilibre se sent au bon endroit avec le sous-virage, le survirage de sortie mais généralement ils se sentent très bien avec la voiture. “

Hamilton a ajouté: “Je pense que l’équipe a vraiment travaillé très dur pour essayer de comprendre ce qui s’est passé lors de la dernière course où nous étions faibles et voir si nous pouvons essayer de peaufiner un peu mieux la voiture avec les réglages.

“Mais je pense aussi que la piste est aussi venue un peu plus dans notre direction.”

Perez, qui a raté plus de 20 minutes de la première séance d’essais après s’être mêlé à Esteban Ocon dans un incident qui n’a pas été filmé, a également noté une différence par rapport à la dernière course, mais était convaincu que Red Bull trouverait plus de performances avant les qualifications. .

“Des problèmes très différents, très différents de Bahreïn”, a déclaré Perez. «D’une certaine manière, je m’améliore. À chaque tour que je fais, j’apprends vraiment quelques figures ici et là.

“Dans l’ensemble, il y aura plus de performances à gagner demain … que je pense que nous savons où les trouver et j’espère que nous pourrons être beaucoup plus performants pour les qualifications car le rythme de course semble être fort.”

Une fois de plus, la bataille à l’avant s’annonce bien, avec Mercedes tenant un léger avantage grâce à deux séances d’essais plus fluides pour ses pilotes vendredi.

Cependant, tout guide de formulaire dérivé des deux premières séances d’essais pourrait être complètement faussé si les prévisions de pluie de dimanche se vérifient.

Pour le deuxième week-end de course consécutif en 2021, c’est tout simplement trop proche pour être appelé.

.

2 Comments

  1. C’est stupe de penser que l

  2. C’est vraiment stupe de croire ou de penser que l’équipe championne dominatrice de ces dernières années de F1 avec les voitures modernes comme le dit Alonso puisse être en difficulté pour une mauvaise adaptation au nouveau réglèment ou écraser par Red. Nous savons tous que la F1 était devenue monotone, ce sont les mercedes qui gagnaient tous , pôle position, des courses pour les pilotes, le titre de constructeur …. Il était tout simplement simple et facile de jouer le jeu de demander à l’écurie de lever les pieds ne serait-ce pour la première cours ? Malgré cela , l’écurie est parvenue tout de même à remporter la course compte tenue de la qualité du personnel de l’équipe et de son savoir faire (non seulement des mécaniciens, des gens au bureau ou à l’usine mais des pilotes plus spécialement l’inégalable Lewis Hamilton). Désormais, la messe est dire, les Mercedes sont là, et chez Red Bull ce sont des pannes . C’est pas la faute ni à la FIA, ni à l’écurie Mercedes mais au savoir faire et à la qualité du personnel sans oublier le meuilleur pilote qu’est Hamillton. De loin (je veux dire hors piste, hors compétition même des anciens pilotes disent n’importe quoi entre la suprematie de Lewis Hamilton et tous les autres pilotes comme ce pilote qui dit mettre Vestappen chez Mercedes il battrait Hamilton ou encore c’est la voiture qui fait gagner Hamilton ? Je vous dis loin de ça ? Nous connaissons de bons Pilote Schumacher par exemple et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est le seul à avoir remporté 7 titres et Hamilton. On parle de la performance de Russel, mais il n’a pas gagner la course, la pôle position ne suffit pas même dominer L1, L2 ou L3 et même aller plus vite ou être rapide ne sont que des bons signes mais il faut savoir gagner de course c’est à dire savoir gérer la voiture aussi, être un bon calculateur comme Schumacher ou Hamilton. Ce qui m’inquiète encore plus est de voir personne quelqu’un dire à ces pilotes surtout des jeunes d’apprendre à bien conduire ou de faire attention avec la vitesse car ils risquent de se casser la gueule !
    Vive la F1.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*