Slimane : Son colocataire assassiné dans un parc, il revient sur ce traumatisme…


Depuis sa victoire à The Voice en 2016, Slimane enchaîne les albums et les succès. Toujours soucieux de retranscrire sa vie, son parcours mais aussi ses expériences et ses traumatismes, l’artiste a sorti trois albums : À bout de rêves (2016), Solune (2018) et Versus (2019) en collaboration avec la chanteuse Vitaa. Interviewé par le magazine Paris Match, l’interprète révèle ainsi que l’un de ses tubes est lié à un épisode très douloureux de son passé, le meurtre d’un de ses amis. Il raconte : “J’ai écrit Ne me laisse pas parce que mon coloc s’est fait assassiner dans un parc.

Un traumatisme qui a malgré tout renforcé le populaire artiste et qui ne lui a pas fait perdre sa joie de vivre, bien au contraire. “Parfois on se perd… J’ai la chance de ne jamais décrocher parce que j’ai cette lumière, des amis et que je suis heureux. J’ai vu trop de gens se laisser mourir à cause de la drogue ou de mauvaises fréquentations. Je suis un fervent défenseur de la vie. Ma pire angoisse serait d’arriver à la fin et me dire : ‘Tu n’as pas vécu“, explique-t-il avec franchise.

Désormais inséparable de la chanteuse Vitaa, le duo cartonne et leur album Versus a été certifié disque de diamant en 2020. Ils ont été récompensés avec trois prix à la cérémonie des NRJ Music Award 2020 : NRJ Music Award du Clip de l’année avec le titre Ça ira, NRJ Music Award de la Chanson francophone de l’année avec le tube Avant toi, NRJ Music Award du Groupe/Duo francophone de l’année mais aussi NRJ Music Award de la performance francophone de l’année pour le titre Ça va ça vient en 2019. En 2020, ils ont également remporté le prix Chanson originale de l’année pour le tube Ça va ça vient aux Victoires de la musique.

Slimane vient aussi de dévoiler une reprise du titre Belle en collaboration avec Gims et Dadju.

Paris Match, édition du 8 avril 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*