La plupart des électeurs croient que le président Trump sera réélu en novembre


La plupart des électeurs américains pensent que le président Trump sera réélu en novembre, a révélé mardi un sondage de l’Université de Monmouth.

L’enquête, menée du 6 au 9 février 2020 auprès de 827 électeurs inscrits, a montré que la majorité, 66%, estiment que Trump sera «définitivement» ou «probablement» réélu en novembre, tandis que 28% disent qu’il le sera «définitivement» ou «Probablement» perdre.

Les républicains regorgent de confiance, 59% indiquant que la réélection de Trump est “définitive” et 34% disant qu’elle est “probable” pour un total de 93%. L’enquête montre une hésitation parmi les démocrates. Seulement 11% pensent que leur candidat battra “définitivement” le président, tandis que 44% disent qu’il ou elle battra probablement Trump.

«De l’autre côté de la médaille, 38% des démocrates pensent en fait qu’il est plus probable qu’improbable que Trump remportera un deuxième mandat. Seulement 4% des républicains pensent que Trump perdra face au démocrate », a rapporté Monmouth.

Alors que la majorité des électeurs inscrits pensent que Trump gagnera en novembre, 55% pensent qu’il est temps que quelqu’un d’autre prenne ses fonctions, tandis que 42% pensent que Trump devrait être réélu.

Le directeur de l’Institut de sondage de l’Université de Monmouth, Patrick Murray, a déclaré:

Alors que la plupart des électeurs veulent voir Trump démis de ses fonctions, ses notes stables tout au long du processus de destitution et les souvenirs de la fin de 2016 suggèrent que peu de gens sont prêts à parier contre lui.

Murray a ajouté que les caucus chaotiques de l’Iowa “n’ont pas exactement inspiré la confiance dans la capacité du parti à trouver quelqu’un qui peut prendre le président”.

L’enquête a également révélé que plus d’Américains sont enthousiastes à propos de ce cycle électoral présidentiel qu’en 2016:

Actuellement, 39% des électeurs américains disent se sentir plus enthousiastes que d’habitude à propos des élections de 2020, 21% se disent moins enthousiastes et 40% disent se sentir du même niveau d’enthousiasme que lors des élections précédentes. En août 2016, 21% étaient plus enthousiastes, 46% moins enthousiastes et 31% à peu près les mêmes. Tous les groupes partisans se sentent plus enthousiastes qu’il y a quatre ans, y compris les républicains (47% plus enthousiastes maintenant contre 32% en 2016), les démocrates (36% maintenant contre 20% en 2016) et les indépendants (34% maintenant contre 15% en 2016).

«L’enthousiasme est en hausse par rapport à 2016, mais l’optimisme s’est divisé le long des lignes de parti. Ces conclusions contradictoires dans l’opinion publique semblent refléter l’état confus de la course du côté démocrate en ce moment », a déclaré Murray.

La marge d’erreur du sondage est de +/- 3,4 points de pourcentage.

L’enquête a également demandé à un sous-ensemble de 357 personnes démocrates et de tendance démocrate de choisir leur candidat de premier choix parmi les démocrates dans le domaine primaire actuel.

Le sénateur Bernie Sanders (I-VT) jouit d’une avance à deux chiffres, avec un soutien de 26% pour le soutien de 16% de Joe Biden (D) – une baisse de 14 points par rapport au soutien de 30% que l’ancien vice-président a vu en janvier.

Pete Buttigieg (D) et la sénatrice Elizabeth Warren (D-MA) sont à égalité pour la troisième place avec 13% de soutien chacun, et Michael Bloomberg (D) suit de près avec 11% de soutien.

Les sénateurs Amy Klobuchar (D-MN) et Andrew Yang (D) ont suivi avec respectivement 6% et 4%. La marge d’erreur est de +/- 5,2%.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*