Une puissante tempête fait au moins neuf morts au Brésil


RIO DE JANEIRO : Une puissante tempête a fait au moins neuf morts dans le sud-est du Brésil, notamment dans la partie montagneuse de l'État de Rio de Janeiro, où les autorités ont déployé samedi des équipes de secours pour faire face à une situation « critique ».
Trois personnes sont mortes dans l'effondrement d'une maison dans la ville de Petropolis, à 70 kilomètres de la capitale, selon un bulletin d'information d'un comité d'urgence comprenant Gouvernement de Rio et les responsables de la protection civile.
Par ailleurs, une équipe de l'AFP a confirmé la découverte samedi d'un autre corps dans les décombres. Plus tôt, une jeune fille qui avait été enterrée pendant la nuit avait été ressortie vivante.
D'autres décès ont été signalés plus tôt à Santa Cruz da Serra, où un homme s'est noyé lorsque son camion a plongé dans une rivière ; à Teresopolis, où une personne est morte dans l'effondrement d'une maison ; et à Arraial do Cabo, où une personne a été frappée par la foudre.
En outre, deux enfants, âgés de trois et neuf ans, sont morts vendredi dans des événements distincts liés à la tempête dans l'État de Sao Paolo, ont indiqué des responsables.
Vendredi soir, le gouverneur de Rio, Claudio Castro, a déclaré que la situation à Petropolis était « critique » en raison des « pluies intenses et du débordement de la rivière Quitandinha ».
Des dizaines de soldats accompagnés de chiens ont été déployés sur les lieux, tandis que les écoles ouvraient leurs portes aux déplacés, a indiqué le gouverneur.
Samedi matin, quelque 90 personnes avaient été secourues vivantes, indique le bulletin.
Des images diffusées dans les médias locaux montraient des rivières d’eau, de boue et de débris dévalant les pentes de la pittoresque Petropolis, où les souvenirs restent frais d’une tempête catastrophique de février 2022 qui a coûté la vie à 241 personnes.
La dernière tempête a laissé tomber 270 millimètres de pluie en seulement 24 heures, a indiqué le gouvernement de Rio.
L'Institut National de Météorologie avait prédit un violente tempêteen particulier à Rio, avec des précipitations de 200 mm par jour du vendredi au dimanche, soit plus que les 141 mm que la région reçoit normalement pour l'ensemble du mois de mars.
Les autorités de Rio ont déclaré un jour férié vendredi à l'approche de la tempête et ont exhorté les gens à rester chez eux.
Les pluies sont survenues alors qu'un puissant front froid s'est abattu sur la région quelques jours seulement après qu'une vague de chaleur record ait enregistré des températures allant jusqu'à 62 degrés Celsius (143 degrés Fahrenheit).



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*