Les médecins disent que le diagnostic du cancer de la princesse Catherine est un scénario familier


Dans une récente déclaration publique publiée vendredi, la princesse Catherine, communément appelée Kate, a révélé son combat contre le cancer, mettant en lumière un scénario qui, selon les oncologues, est malheureusement trop courant.
La princesse a révélé qu'elle avait découvert son cancer lors d'une autre intervention médicale, la décrivant spécifiquement comme une « chirurgie abdominale majeure ». Bien que le type spécifique de cancer n’ait pas été divulgué, les experts soulignent que de tels cas ne sont pas rares.
Le Dr Elena Ratner, oncologue gynécologue au Yale Cancer Center, a fait remarquer la prévalence de diagnostics de cancer inattendus. Elle a cité des cas où des patients subissaient une intervention chirurgicale pour des affections telles que l'endométriose, pour ensuite découvrir des tissus cancéreux lors d'une analyse postopératoire.
Kate a également mentionné avoir suivi « un cours de chimiothérapie préventive« , une pratique connue dans le milieu médical sous le nom de chimiothérapie adjuvante. Le Dr Eric Winer, directeur du Yale Cancer Center, a expliqué que ce traitement vise à prévenir d'autres complications et à réduire le risque de récidive du cancer.
Le Dr Michael Birrer, directeur du Winthrop P Rockefeller Cancer Institute, a expliqué l'importance de la chimiothérapie dans le ciblage des cellules cancéreuses microscopiques qui peuvent subsister après une intervention chirurgicale.
La déclaration de la princesse a également souligné son inquiétude pour sa famille, exprimant la difficulté d'expliquer son diagnostic à ses enfants, George, Charlotte et Louis. Le Dr Ratner a souligné que de telles inquiétudes sont courantes chez les patients atteints de cancer, reflétant le poids émotionnel de la maladie.
Alors que la princesse Catherine traverse son parcours contre le cancer, son ouverture d'esprit rappelle les défis plus larges auxquels sont confrontées les personnes confrontées à des diagnostics similaires, tout en soulignant également l'importance du soutien familial dans des moments aussi difficiles.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*