Susan Sarandon à propos de Hollywood Post-Harvey Weinstein : « Je ne pense pas que nous ayons fait le ménage »


Susan Sarandon attend toujours de voir Hollywood améliorer ses conditions de travail pour les femmes. L'actrice a déclaré dimanche qu'elle ne pensait pas que l'industrie devait encore prendre en compte les révélations du mouvement #MeToo concernant Harvey Weinstein.

« Je ne pense pas que nous ayons ensuite effectué le nettoyage que nous aurions dû faire », a déclaré Sarandon lors d'un panel des années 90. Elle a précisé : « Je ne pense pas que les gens parlent assez des gens qui ont facilité les Harvey Weinstein du monde qui fonctionnent toujours et qui sont également responsables. »

Ses commentaires sont venus en réponse à Mira Sorvino affirmant que Weinstein avait «étouffé» sa carrière après son Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1996. « J'ai cessé d'être une actrice de cinéma viable », a déclaré Sorvino.

Weinstein, co-fondateur de Miramax, était au cœur du mouvement #MeToo de 2017 et purge actuellement plusieurs peines de prison pour viol et agression sexuelle.

Sarandon a poursuivi en faisant référence à des personnes travaillant encore à Hollywood qui « savaient quand elles envoyaient des gens dans un hôtel, qui ne faisaient pas attention lorsque quelqu'un se plaignait et qui réfléchissaient à la façon dont la sexualité féminine est restée « un pilier de cette entreprise ». » depuis le début de sa carrière dans les années 1970.

« C'est très déroutant d'être, vous savez, une jeune fille et de savoir qu'ils vérifient votre viabilité en fonction de votre sexy », a-t-elle déclaré. « Tu sais que c'est vrai? Vous savez qu'il se passe quelque chose. Ils appellent ça un truc de chimie ou peu importe comment ils veulent l'appeler. Mais cela fait partie de ce que vous proposez. Que cela vous plaise ou non, cela existe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*