Le lancement d'une fusée marque une étape importante dans la construction de l'infrastructure lunaire de la Chine


La prochaine phase du programme chinois sur la Lune commence lundi avec le lancement d'un nouveau satellite relais de données pour relier les atterrisseurs et les rovers lunaires situés sur la face cachée de la Lune avec les contrôleurs au sol sur Terre.

Ce lancement, prévu vers 20 h 31 HAE (00 h 31 UTC), enverra le vaisseau spatial relais chinois Queqiao-2 vers la Lune, où il entrera sur une orbite elliptique et se positionnera pour l'arrivée du prochain atterrisseur lunaire robotisé chinois. Chang'e 6, plus tard cette année.

Une fusée Longue Marche 8 de portée moyenne transportera le vaisseau spatial Queqiao-2 dans les airs depuis la base de lancement de Wenchang, située sur l'île de Hainan, dans le sud de la Chine. Il s'agira du troisième vol de la Longue Marche 8 alimentée au kérosène, l'une d'une nouvelle génération de fusées chinoises conçues pour remplacer les anciens modèles de lanceurs Longue Marche brûlant un propulseur toxique.

Si tout se passe comme prévu, l'étage supérieur de la Longue Marche 8 déploiera le vaisseau spatial Queqiao-2 dans l'heure suivant le décollage. Queqiao-2 déploiera ensuite des panneaux solaires et effectuera une série de tirs de propulseurs pour se guider en orbite autour de la Lune.

Queqiao-2 manœuvrera sur une orbite stable « gelée » sur la Lune, minimisant ainsi la consommation de carburant au cours de sa mission. L'orientation de l'orbite allongée de Queqiao-2 permettra au vaisseau spatial de flâner pendant des heures au-dessus des sites d'atterrissage sélectionnés par les autorités chinoises pour la prochaine série de missions robotiques du pays sur la Lune.

Deux satellites plus petits font également du stop vers la Lune à bord de la fusée Longue Marche 8. L’un de ces vaisseaux spatiaux a à peu près la taille d’un four de cuisine, l’autre à peu près la taille d’une petite valise. Ensemble, les satellites Tiandu-1 et Tiandu-2 effectueront des tests de télémétrie inter-satellites pour valider les techniques de détermination d'orbite. Les résultats de ces tests éclaireront les ingénieurs chinois qui concevront une constellation de satellites de relais de données et de navigation qui pourraient être mis en place au cours de la prochaine décennie, un peu comme un GPS lunaire.

Opérations du côté éloigné

Prévu pour être lancé sur une fusée lourde Longue Marche 5 en mai, Chang'e 6 sera le premier atterrisseur lunaire chinois à s'appuyer sur le nouveau satellite relais de données. Chang'e 6 visera un atterrissage sur la Lune, collectera des échantillons et les ramènera sur Terre, répétant l'exploit accompli par la Chine avec la mission de retour d'échantillons Chang'e 5 en 2020.

Cependant, Chang'e 5 a atterri sur la face proche de la Lune, avec des communications directes en visibilité directe vers la Terre. L'objectif de la Chine pour Chang'e 6 est de rassembler les premières roches de la face cachée de la Lune et de les rapporter pour un examen détaillé dans des laboratoires sur Terre. En cas de succès, Chang'e 6 sera la première mission de retour d'échantillons depuis la face cachée de la Lune, ajoutant une nouvelle classe de spécimens à l'inventaire humain des roches lunaires.

En 2019, la Chine a réalisé le premier atterrissage en douceur sur la face cachée de la Lune avec la mission Chang'e 4, elle-même une quasi-double de Chang'e 3, qui a atterri sur la face cachée de la Lune en 2013. La Chine a construit le Vaisseau spatial Chang'e 6 comme sauvegarde de Chang'e 5.

Lors de son atterrissage en 2019, la mission chinoise Chang'e 4 a utilisé un précédent satellite relais de données, Queqiao-1, lancé en mai 2018. Pesant plus de 2 600 livres (1,2 tonne métrique) entièrement alimenté en carburant pour le lancement, Queqiao-2 est un plus grand vaisseau spatial, soit plus de deux fois la masse de la première station relais de communications lunaires de Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*