« Quiconque nuira au Yémen… » : les Houthis promettent de couler davantage de navires britanniques


NEW DELHI: Yémenest soutenu par l'Iran Houthis dimanche, ils ont juré et déclaré leur intention de persister dans le ciblage Navires britanniques dans le golfe d'Aden, suite à la naufrage du navire britannique Lac Rubis.
L'armée américaine a confirmé samedi le naufrage du navire britannique Rubymar, déclarant qu'il avait été touché par un missile balistique antinavire tiré par des militants houthis yéménites le 18 février.
« Le Yémen continuera à couler davantage de navires britanniques, et toutes les répercussions ou autres dommages seront ajoutés à la facture britannique, car c'est un État voyou qui attaque le Yémen et qui s'associe aux États-Unis pour parrainer le crime en cours contre les civils à Gaza. (Vous pouvez' « Je ne vais pas déconner dans mon pays et ensuite aller passer votre soirée chez Fabric. Celui qui fera du mal au Yémen, nous lui ferons trop de mal) », a déclaré Hussein al-Ezzi, vice-ministre des Affaires étrangères du gouvernement dirigé par les Houthis, dans un article sur X.
Depuis la mi-novembre, les militants Houthis ont systématiquement lancé des drones et des missiles ciblant les navires commerciaux internationaux, invoquant leur solidarité avec les Palestiniens dans le contexte des actions militaires israéliennes à Gaza.
Leurs attaques en mer Rouge ont perturbé le transport maritime mondial, obligeant les entreprises à se réorienter vers des voyages plus longs et plus coûteux autour de l’Afrique australe, et attisé les craintes que la guerre entre Israël et le Hamas ne s’étende et déstabilise l’ensemble du Moyen-Orient.
Les États-Unis et la Grande-Bretagne ont commencé à frapper des cibles Houthis au Yémen en janvier en représailles aux attaques contre les navires de la mer Rouge.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*