Gasly et Ocon appellent à la patience alors qu'Alpine languit pour la dernière fois à Bahreïn


SAKHIR, Bahreïn — La saison d'Alpine a commencé aussi mal que les essais de pré-saison le laissaient penser, mais les pilotes Esteban Ocon et Pierre Gasly ont lancé un cri de ralliement à l'équipe après la première séance de qualification de l'année.

Alpine a terminé sixième en 2023, mais semblait avoir chuté dans la hiérarchie sur la base des tests de pré-saison de la semaine dernière.

Les pires craintes de l'équipe se sont confirmées vendredi soir puisque ses pilotes se sont qualifiés en fond de grille.

Alors qu'il se dirigeait vers les stands, Ocon a déclaré à l'équipe sur sa radio de course : « Seulement le premier tour. Nous continuons à pousser. Nous continuons à pousser. J'ai confiance en vous, les gars. »

La voiture de l'équipe française pour la nouvelle saison présentait un concept de design radicalement différent de celui de son prédécesseur de 2023.

Alpine espère reproduire l'exemple donné par McLaren l'année dernière : l'équipe britannique semblait être en mode crise il y a 12 mois lors du Grand Prix de Bahreïn, pour finalement devenir la deuxième équipe la plus rapide derrière Red Bull après avoir introduit une mise à niveau de mi-saison.

Ocon a réitéré sa confiance dans l'équipe, qui a remporté deux titres mondiaux sous le nom de Renault en 2005 et 2006, après la séance.

« Je ne pense malheureusement pas que ce soit une surprise », a-t-il déclaré. « En regardant les tests, nous pourrions commencer à avoir des indices – nous n'en étions pas sûrs, mais la réalité est aujourd'hui, c'est là que nous en sommes.

« Mais comme je l'ai dit dans mon message radio, j'ai confiance en cette équipe ; cette équipe, il y a quelques années, était championne, ces idées sont nées aux mêmes endroits, à Enstone et à Viry, et cela peut se faire. Nous avons besoin de pour rester tous unis, tous motivés et c'est important qu'on aille dans la même ligne et qu'on garde la tête haute.

« Nous devons progresser, sinon l'année va être longue. C'est donc aujourd'hui, c'est la réalité. »

Son coéquipier Gasly, qualifié 20e, a ajouté : « Nous devons être patients. Ce n'est que la première qualification et nous savons que cette voiture n'offre pas le potentiel que nous pensons qu'elle a. »

« Le temps nous dira si c'était la bonne approche. Mais je fais confiance aux gars, je sais ce qu'ils trouvent, nous savons que nous avons eu le temps de trouver dans de nombreux domaines différents, pas seulement spécifiquement dans un département spécifique.

« Il faudra donc être patient et objectif après quelques courses. »

Gasly, qui entame sa deuxième saison avec l'équipe, a déclaré qu'il se passait beaucoup de choses en dehors de la piste de course pour lui garder le moral.

« Il faut comparer ce qui est comparable », a-t-il déclaré. « Je pense qu'à l'heure actuelle, cela n'a pas vraiment de sens de nous comparer aux voitures qui nous précèdent et de savoir où nous voulons être parce que l'écart est là. Nous savons que nous devons nous améliorer dans de nombreux domaines, je pense. nous savons que nous avons des solutions qui arriveront à un moment donné sur cette nouvelle voiture.

« Je pense que du côté positif, je vois beaucoup de choses positives se produire au sein de l'équipe – vous savez, la mécanique, l'ingénierie – se dérouler à l'usine. Cela ne se traduit pas sur la piste pour l'instant. Mais je sais, moyen à long terme, ce sera le cas.

« Il s'agit d'essayer de maximiser ce que nous avons obtenu, ce que nous n'avons pas fait pour être juste lors de la dernière série de Q1, donc il y a certaines choses que nous devons faire mieux. Et puis, nous continuerons à travailler, mais c'est ça ne va pas être un début d'année facile. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*