Calah Lane parle de la scène du ballon et de la réception de Prequel


Tyler Treese, rédacteur en chef de Crumpa, s'est entretenu avec La star de Wonka, Calah Lane à propos de son rôle dans le prequel de Willy Wonka et la Chocolaterie. L'actrice a évoqué son expérience de chant pour le film ainsi que le plaisir qu'elle a eu à travailler avec Timothée Chalamet. Wonka est désormais disponible sous forme numérique et sortira en 4K UHD, Blu-ray et DVD le 27 février.

« Ce spectacle sur grand écran irrésistiblement vivant et inventif présentera au public un jeune Willy Wonka, plein d’idées et déterminé à changer le monde, une bouchée délicieuse à la fois – prouvant que les meilleures choses dans la vie commencent par un rêve, et si vous avez la chance de rencontrer Willy Wonka, tout est possible », lit-on dans le synopsis.

Tyler Treese : La chanson « For a Moment » est un moment fort de Wonka. Y a-t-il déjà eu des nerfs qui chantaient ?

Voie Calah : Oh ouais, définitivement, beaucoup de nerfs à chanter. Je veux dire, tout le monde disait que j'avais l'air bien, mais j'étais très nerveux. Je veux dire, c'était la première fois que je chantais devant un groupe de gens comme ça. Tout le monde est professionnel, chacun a son propre truc, donc ils ne s'inquiètent pas vraiment pour moi. Mais quand même, j'étais très nerveux, surtout quand je chantais devant la girafe, qui n'était pas une girafe. [Laughs].

Quand je chantais devant la girafe, parce que j'avais une oreillette, personne n'entendait de musique. Ils m'ont juste entendu chanter. Je ne pouvais entendre que la musique, donc je ne savais pas si je craquais parce que la musique était dans mon oreille. Je ne savais pas si je craquais ou tout ça. C’était donc aussi angoissant. Et je leur ai demandé : « Pourriez-vous le mettre sur le haut-parleur ? Et ils disent : « Non, c'est mieux dans l'oreille. » Je me suis dit : « D’accord. » [Laughs].

La scène du ballon à la fin de cette chanson est la définition de la véritable magie du cinéma. Quelle a été votre réaction lorsque vous avez vu comment cela s’est passé ? C'est un visuel spectaculaire, et cela fonctionne également sur le plan émotionnel.

C'est fou parce qu'on n'était pas dehors quand on a filmé ça. [Laughs]. Nous n’étions pas dehors, d’abord. Nous n'étions pas au sommet d'un immeuble. Nous volions, mais nous n'avions même pas de ballons. Il n'y avait pas de ballons sur l'anneau qu'il tenait. C'était vraiment fou la façon dont ils ont mis le CGI dans ces ballons. Voir cela était tout simplement incroyable.

C'était comme si j'étais en fait Noodle qui regardait ça. Je me disais: « Je suis Noodle dans ce truc. » Je le regarde maintenant et je me dis : « Wow, je l'ai fait il y a longtemps, et je le regarde toujours. » C'est juste fou. Je l'aime.

Ce qui est génial dans votre rôle, c'est que le noyau émotionnel de ce film est vraiment Noodle et le lien de Willy qui se développe avec le temps. Qu’avez-vous le plus aimé chez ces deux personnages et à quel point sont-ils devenus amis ?

Une chose que j'aime chez Noodle et Willie, c'est que Noodle se sent un peu comme le parent, alors Willy est comme celui à qui elle enseigne. Elle lui fait visiter les lieux. Elle dit : « D'accord, alors apprenons à lire. Faisons cela. D'accord, tu vas faire ça. Et j’aime ça chez elle et j’aime leur relation. J'adore leur relation entre frère et sœur et ils vont et viennent les uns avec les autres et ils se racontent toujours des blagues. J'ai l'impression que c'était aussi comme la relation entre moi et Timmy sur le plateau. Donc c'était cool.

Avez-vous dû faire appel à Timothée ? Est-ce que vous lui avez également enseigné pendant le tournage de Wonka ?

Oui, je lui apprenais plein de choses. Je me suis dit : « D’accord, c’est comme ça que tu fais ça. C’est comme ça qu’on fait ça. [Laughs]. Oui, il a certainement beaucoup appris de moi. [Laughs].

La réponse à Wonka a été phénoménale et le film a eu un très bon succès dans les salles. Ce qui a vraiment marqué, c'est la réception et le fait de voir les gens vraiment célébrer cette nouvelle version et la musique si appréciée également.

Ouais, j'aime que les gens l'aiment. C'est juste fou de faire partie de tout ça. Un moment où j'ai su que les gens allaient adorer ce film, c'était lors de la première en Angleterre lorsque nous écoutions – je ne regardais même pas le film. parce que je pense que je l'avais déjà vu deux fois auparavant ou quelque chose comme ça, mais j'écoutais juste le public. Je regardais le film, bien sûr, mais je pensais à peine au film. Je pensais juste au public et ils riaient à chaque blague et ils riaient à cela et ils pleuraient à cela et c'était tellement cool de regarder et d'entendre.

Timothée est une si grande star – qu'est-ce qui s'est démarqué chez lui en tant que partenaire de scène dans Wonka ? Vous avez si bien travaillé ensemble.

C'est vraiment un gars très amusant. Il est vraiment très doué pour entrer dans son personnage. Il y a une chose que j'aime chez lui : il aime poser des questions. Il aime apporter sa contribution. Il aime exprimer son opinion. Une chose que j'aime aussi, c'est que Paul [King, director] nous voulions tout ce que nous voulions. Il m’a dit : « D’accord, tu peux faire ça. Nous pouvons essayer ça. Il ne disait pas : « Tu fais ça. C'est ça. Tenez-vous-en au scénario. Il n'était pas comme ça.

C'est aussi une chose que j'aime chez Paul. Mais Willy – je veux dire Timmy ! Je l'ai appelé Willy par accident. [Laughs]. Mais pour moi, c'est un très bon partenaire de scène et nous nous sommes toujours amusés ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*