Barry Keoghan jouera dans le film du réalisateur de « Tchernobyl », Johan Renck, sur les derniers jours de Saddam Hussein (exclusif)


Les Banshees d'Inisherin l'acteur Barry Keoghan devrait jouer dans J'aime Saddamle nouveau film de Tchernobyl le réalisateur Johan Renck sur les derniers jours de Saddam Hussein.

Keoghan incarnera un soldat américain chargé de garder le dictateur irakien déchu dans les mois précédant son procès et son exécution. Le film est basé sur le best-seller de Will Bardenwerper. Le prisonnier dans son palais : Saddam Hussein, ses gardes américains et ce que l'histoire ne dit pasun récit des 12 soldats américains qui ont gardé Hussein tout au long de son procès pour crimes contre l'humanité.

« Au cours des six mois précédant l'exécution de Saddam, notre soldat se rapproche de Saddam, partageant l'air vicié d'un palais bombardé transformé en prison de haute sécurité tout en naviguant sur la fine ligne qui sépare la réalité de la fiction », lit-on dans le texte de présentation du projet. . « J'aime Saddam tente de tenir compte de la machine impériale américaine qui est devenue la définition du 21e siècle. »

Parler à Le journaliste hollywoodien, Renck a déclaré qu'il espérait capturer « d'une manière vraiment immersive et authentique » l'expérience d'être à Bagdad en 2006 sans aucun des « tropes typiques d'un film de guerre ». L'action du film se déroule au Camp Victory, l'enceinte qui servait de base aux forces d'occupation en Irak. « Vous avez donc cette enclave américaine entourée de murs tandis que juste à l’extérieur se trouve Bagdad, ce tableau goya-esque de violence sectaire où se déroule tout le chaos déclenché par ces actions du monde occidental. Ce contraste est quelque chose que nous exploitons dans le scénario », explique Renck. « Bizarrement, c'est un film de prison, c'est un film de guerre et c'est presque un film d'horreur. Il y a un peu de changement de genre en cours.

Le rôle de Saddam n'a pas encore été choisi, mais Renck a déclaré qu'il recherchait un « très bon acteur de la région, qui parle arabe et puisse incarner le rôle de manière authentique ».

Keoghan, né à Dublin, a été nominé aux Oscars pour sa performance dans Banshees et a joué le rôle principal dans le controversé film d'Emerald Fennell Brûlure de sel.

« Barry a prouvé à maintes reprises qu'il était un acteur très habile à jouer des personnages très complexes et nous ne pourrions être plus heureux de l'avoir comme protagoniste de ce qui sera un film stimulant, ambitieux et, espérons-le, vraiment spécial. » a déclaré Michael Parets, qui produira J'aime Saddam avec Reneck.

Le projet sera l'un des premiers à passer par la bannière Sinestra de Parets et Renck, et le premier à être produit en collaboration avec Fremantle, avec laquelle Sinestra a un premier accord. Bardenwerper, un ancien officier d'infanterie qualifié des Airborne Ranger, sera le producteur exécutif. La photographie principale est prévue pour l’automne.

Renck a remporté un Emmy pour la réalisation de HBO Tchernobyl et est connu pour son travail sur Briser le mauvais et Lignée. Son dernier long métrage, Astronauteproduit par Parets pour Netflix et mettant en vedette Adam Sandler, Paul Dano et Carey Mulligan, fera sa première mondiale au Festival du film de Berlin la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*