Greta Thunberg se joint à une manifestation interdite contre les autoroutes en France


NEW DELHI : Militant pour le climat Greta Thunberg a rejoint samedi une manifestation anti-autoroute en France, malgré l'interdiction du rassemblement par les autorités. Thunberg faisait partie d'un groupe de militants venus de France, de Belgique, de Suède et d'Espagne venus manifester leur solidarité avec les habitants opposés à la construction de l'autoroute.
« Nous sommes ici pour être solidaires avec les gens qui résistent à ce projet et à cette folie », a déclaré Thunberg, portant un keffieh palestinien. « Malheureusement, ce genre de projets ne sont pas propres à la France mais se produisent partout dans le monde et sont un symptôme d'une crise mondiale », a-t-elle déclaré.
La manifestation à Saix, où est prévue l'autoroute, avait été interdite par les autorités françaises en raison de préoccupations concernant l'ordre public. Vendredi, des gaz lacrymogènes ont été tirés par la police et des arrestations ont eu lieu sur place. Malgré l'interdiction, les organisateurs Cabanade ont continué la manifestation. Même si les organisateurs s'attendaient à une participation plus importante samedi, seule une centaine de personnes ont bravé la pluie pour y participer.
Malgré les oppositions, le gouvernement reste déterminé à mener à bien le projet de l'A69, qui vise à réduire de 20 minutes le temps de trajet entre Toulouse et Castres et dont l'ouverture est prévue en 2025. Le président de la commune Département du Tarn a exprimé la nécessité de l'autoroute A69 pour la région et ses habitants.
Thunberg, connue mondialement pour son activisme contre le changement climatique, a fait face à des conséquences juridiques pour ses manifestations d'action directe en Suède. Cependant, une récente plainte portée contre elle devant un tribunal anglais a été rejetée.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*