Daniil Medvedev survit à un Emil Ruusuvuori en feu.



© Getty Images Sport / Kelly Defina

Daniil Medvedev a eu toute la difficulté du monde à battre Emil Ruusuvuori lors de son match comptant pour le deuxième tour de l’Open d’Australie. Le Russe a été mené par deux set à zéro et on sentait peu à peu la défaite surprise pointer le bout de son nez mais heureusement pour le moscovite, il a su gérer la pression et a retrouver son jeu pour remporter le troisième set et se donner une chance de continuer.

Lors du quatrième set, le numéro 3 mondial à de nouveau danser avec le danger et a du recourir au tie-break pour sauver sa peau. La dernière manche a été une toute autre histoire, car le finlandais n’avait plus de jus pour faire face à Medvedev et ce dernier à remporter le set sur le score de 6-0.

Résultat final de la rencontre : 3-6 6-7 6-4 7-6 6-0.

Hubert Hurkacz et Auger-Aliassime se qualifient

Le polonais a lui aussi eu besoin de 5 sets pour s’en sortir face à un excellent Jakub Mensic.

Le tchèque a remporté le premier et le troisième set ou il fait preuve d’un jeu solide, mais en même temps son irrégularité lors des trois autres sets de la partie lui a valu la défaite sur le score de 6-7 6-1 5-7 6-1 6-3 en faveur de Hurkacz qui se mesurera à Ugo Humbert.

Felix Auger-Aliassime n’a lui aussi pas eu une journée facile mais il s’en est sorti en quatre sets contre Hugo Grenier avec un score plus que convainquant de 6-1 3-6 6-1 6-2. Le Canadien file au troisième tour gonflé à bloc et avec une bouffée de confiance après cette belle prestation. Aliassime fera face à Medvedev dans un duel qui promet d’être palpitant.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*