Ukraine : un bombardement fait deux morts en Ukraine après un barrage de drones


Kyiv: Deux femmes ont été tuées par Artillerie russe mercredi, dans la ville de Nikopol, dans le sud de l'Ukraine, ont annoncé les autorités locales, après une nouvelle nuit d'attaques de drones russes.
Les forces russes ont systématiquement bombardé les villes et villages ukrainiens proches de la ligne de front, réduisant même les grandes villes en ruines.
« Ce matin, l'armée russe a bombardé Nikopol avec de l'artillerie lourde. Les envahisseurs ont tué deux femmes, âgées de 60 et 46 ans », a écrit le gouverneur régional Sergiy Lysak sur les réseaux sociaux.
Il a publié des images d'un appartement détruit où un mur et un plafond s'étaient effondrés sur un canapé couvert de débris.
Un homme de 86 ans a été extrait du bâtiment endommagé et hospitalisé, a indiqué Lysak.
Nikopol se trouve sur le fleuve Dniepr, à la portée des forces russes sur la rive opposée, et ses habitants sont soumis à des contrôles réguliers. bombardement.
L'annonce de Lysak intervient après que Kiev a déclaré avoir fait face à un barrage de drones d'attaque de conception iranienne.
L'armée de l'air a déclaré avoir abattu 34 des 35 drones ciblant le pays « dans différentes vagues et à différents moments » tout au long de la nuit.
La Russie a lancé les drones Shahed depuis la péninsule de Crimée occupée et les régions du sud-ouest de Primorsko-Akhtarsk et de Koursk.
Les autorités n'ont pas signalé de dommages aux infrastructures clés. Des chutes de débris ont provoqué un incendie à Kiev, mais celui-ci a été éteint, ont indiqué les autorités.
Kiev a accusé le Kremlin de chercher à terroriser ses civils et à détruire ses installations énergétiques dans le but de plonger le pays dans l'obscurité et le froid cet hiver.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*