Hollywood Flashback : En 1986, Drew Barrymore a sauvé Noël dans « Babes in Toyland »


Il y a près de quatre décennies, NBC a introduit Filles au pays des jouets retour à la vie avec un casting de stars. Le projet de vacances était basé sur l'opérette de 1903, qui présente la partition de Victor Herbert – y compris l'incontournable de Noël « Toyland » – et un livret de Glen MacDonough qui rassemble de nombreux personnages de Mother Goose. Il faisait suite à des adaptations précédentes comme un film de Laurel et Hardy de 1934, une version télévisée dirigée par Shirley Temple de 1960 et un film de Disney de 1961 avec Annette Funicello.

Le cinéaste Clive Donner — dont la comédie de 1965 Quoi de neuf Pussycat? a marqué le premier scénario produit par Woody Allen — réalisé Filles au pays des jouets d'après un scénario de Paul Zindel (Mamé). Tourné à Munich, le film mettait en vedette Drew Barrymore, 11 ans, dans le rôle de Lisa, qui ne s'intéresse pas aux jouets jusqu'à ce qu'elle soit transportée par magie à Toyland la veille de Noël, où elle fait équipe avec le Toymaster (Pat Morita, fraîchement débarqué). Le Karaté Kid Partie II) pour empêcher le méchant Barnaby Barnicle (Richard Mulligan) de prendre le contrôle du royaume. Le casting était complété par Eileen Brennan dans le rôle de Mother Hubbard et Keanu Reeves en début de carrière dans le rôle de Jack Be Nimble. La version de NBC présentait la nouvelle musique du compositeur oscarisé Leslie Bricusse, qui visitait la production depuis son domicile en France pour aider les acteurs à réussir les morceaux. Mulligan – dans son premier rôle de méchant et sa première comédie musicale – a apprécié tout ce que le lieu avait à offrir et a plaisanté THR à l'époque, « Si ma femme ne m'éloigne pas très bientôt du fromage et des nouilles allemands, ils devront élargir l'écran de télévision pour un nouveau et dodu Richard Mulligan. »

Filles au pays des jouets diffusé le 19 décembre 1986 et a développé un culte – mais il avait été difficile à retrouver jusqu'à récemment. Parmi ceux qui célébraient la sortie Blu-ray d'une version abrégée en novembre, il y avait l'actrice Jill Schoelen, qui incarnait l'intérêt amoureux de Reeves et qui sortait également avec lui dans la vraie vie. « Mes souvenirs de mon travail avec Drew sont à quel point elle est douce et joyeuse », a partagé Schoelen sur Instagram. « J'étais tellement heureux de tourner un film de Noël avec un casting merveilleux. »

Cette histoire est apparue pour la première fois dans le numéro du 15 décembre du magazine The Hollywood Reporter. Cliquez ici pour vous abonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*