Groan Ivanisevic est le coach de l’année


Greg Rusedski épaule Novak Djokovic :  » Groan Ivanisevic est le coach de l’année « 
© Getty Images Sport / Julian Finney

Novak Djokovic a clairement fait savoir il y a quelques jours qu’il n’était pas du tout d’accord avec la décision d’attribuer le prix de coach de l’année aux deux entraineurs de Jannik Sinner, Darren Cahill et Simone Vagnozzi. Le Serbe a utilisé toute l’ironie dont il est capable pour bien faire comprendre que même s’il félicitait l’équipe de Sinner, le trophée devait revenir à son entraineur, Goran Ivanisevic.

Si on fait une petite vue d’emblée de la saison de Nole, on ne peut que lui donner raison : Sept titres cette saison, dont trois titres du Grand Chelem , un masters 1000 et le masters de fin d’année, en plus de finir l’année en tête du classement ATP le tout du haut de ses 36 ans font que l’année du Djoker a été tout simplement spéculaire et il est légitimement en droit de penser que son coach devrait recevoir le prix de meilleur entraineur de l’année

Rusedski épaule le coup de gueule de Djokovic

Il est vrai que Jannik Sinner a fait une saison historique à la fois pour son propre palmarès avec son premier titre masters 1000 mais aussi au niveau national, puisqu’il a été le héros qui a mené l’Italie vers le sacre à la coupe Davis.

Greg Rusedski, grand spécialiste du tennis pense que malgré las bonne année de Sinner, c’est Goran Ivanisevic qui devait être sacré coach de l’année : «  Djokovic était à un match du Grand Chelem Calendaire, il a remporté 24 tournois du Grand Chelem et il n’est pas prêt d’en avoir fini, alors je trouve la décision étrange.

Darren Cahill a fait du bon boulot avec Sinner, mais le seul homme qui mérite le prix de coach de l’année, c’est bien Goran »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*