Attaques terroristes : Pakistan : le ministre par intérim du Baloutchistan accuse les talibans de jouer un « double jeu »


ISLAMABAD : Baloutchistan ministre intérimaire de l’Information, Jan Achakzai, a affirmé talibans de jouer le double jeu au lieu de livrer les éléments impliqués dans attaques terroristes au Pakistan en utilisant le sol afghan, a rapporté Dawn, basée au Pakistan.
Achakzai a déclaré que les talibans ne prenaient pas la question au sérieux et ne livraient pas les personnes impliquées dans Attaques terroristes Au Pakistan.
S’adressant à une conférence de presse samedi, Achakzai a déclaré que Pakistan a appelé à plusieurs reprises les talibans à remettre avec preuves à l’Afghanistan les terroristes mentionnés dans la liste remise par le Pakistan. Il a noté que les talibans n’ont pas répondu positivement à cette question.
Jan Achakzai a souligné que le Pakistan ferait tout ce qui est en son pouvoir pour répondre à ses demandes, selon le rapport Dawn. Il a déclaré que les pays afghans avaient été impliqués dans les récentes attaques terroristes à Bannu.
Il a souligné que l’implication de ressortissants afghans dans les attaques terroristes a été prouvée par les cartes d’identité afghanes trouvées par les enquêteurs.
Achakzai a déclaré que les réfugiés afghans possédant des cartes d’identité afghanes et d’autres documents constituent un risque pour la sécurité et qu’ils seront expulsés.
Il a estimé qu’il incombait aux talibans d’empêcher tout groupe d’utiliser le sol afghan pour mener des attaques au Pakistan.
Jan Achakzai a déclaré : « Aucun Afghan ne sera autorisé à entrer au Pakistan sans passeport ni visa », car le gouvernement intérimaire du Pakistan n’a pas l’intention de renoncer à la mise en œuvre d’une règle de document unique pour traverser les frontières internationales des deux côtés, a rapporté Dawn.
Plus tôt le 8 novembre, le Premier ministre intérimaire du Pakistan, Anwaarul Haq, a imputé la récente augmentation des attaques terroristes aux talibans et l’a qualifié de réaction à l’expulsion de ressortissants afghans, selon le rapport Dawn.
S’exprimant lors d’une conférence de presse avant son départ pour Tachkent, il a noté qu’il y avait eu une augmentation de 60 pour cent du terrorisme et une augmentation de 500 pour cent des attentats-suicides depuis que les talibans ont pris le contrôle du pouvoir en Afghanistan en août 2021.
Il a déclaré : « Au cours des deux dernières années, le Pakistan a perdu la vie de 2 867 civils innocents, dont le TTP (le Tehreek-i-Taliban Pakistan interdit) qui opère depuis l’Afghanistan est responsable », a rapporté Dawn.
« Pendant cette période, 15 citoyens afghans figuraient également parmi les personnes impliquées dans des attentats suicides. En dehors de cela, jusqu’à présent, 64 citoyens afghans ont été tués alors qu’ils combattaient les forces de l’ordre pakistanaises lors de la campagne antiterroriste », a déclaré Kakar.
Il a déclaré que le Pakistan avait espéré qu’il y aurait une paix à long terme au Pakistan après que les talibans aient pris le contrôle du pouvoir en Afghanistan et que des mesures strictes seraient prises contre les groupes opposants au Pakistan, en particulier le Tehreek-i-Taliban Pakistan, et « ils être autorisé à utiliser le sol afghan contre le Pakistan.
Il a fait référence à un rapport de suivi publié par les Nations Unies en juillet qui mentionnait « clairement les centres du TTP en Afghanistan et l’augmentation de ses activités contre le Pakistan ».
Il a déclaré qu’aucune mesure n’avait été prise contre les groupes anti-pakistanais malgré les assurances des talibans quant à leur action contre le TTP. (ANI)



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*