Roquettes : Un barrage de roquettes tiré sur Israël retarde la conférence de presse des sénateurs américains


TEL-AVIV : Un barrage de roquettes a été tiré sur Israël, ce qui a retardé la conférence de presse des sénateurs américains à Tel Aviv dimanche, a rapporté le Times of Israel.
Des sirènes ont été entendues à Tel Aviv, Holon et Ramat Gan, ainsi qu’à Rishon Lezion et Beit Dagan plus au sud.
Selon le service de secours israélien Magen David Adom, il n’y a pas de réponse immédiate aux blessés, mais les recherches sont toujours en cours, a rapporté le Times of Israel.
La conférence de presse de Tel Aviv avec un groupe bipartisan de sénateurs, dont le chef de la majorité sénatoriale Chuck Schumer (D-NY), le sénateur Bill Cassidy (R-LA), le sénateur Jacky Rosen (D-NV) et le sénateur Mitt Romney (R-UT) et le sénateur Mark Kelly (D-AZ) était prévu à 19 heures (heure locale).
Cependant, l’événement a été retardé car les participants sont obligés de courir vers les abris anti-aérien, a rapporté le Times of Israel.
« Les sénateurs, les journalistes et les invités à l’événement sont actuellement à l’abri », a déclaré le chef de la majorité au Sénat américain, Chuck Schumer.
De plus, Casques bleus de l’ONU au Liban, a déclaré que leur base avait été touchée par des tirs de roquettes, mais aucun blessé n’a encore été signalé.
Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a déclaré : « Notre quartier général à Naqoura a été touché par une roquette et nous travaillons pour vérifier d’où. Nos soldats de la paix n’étaient pas dans des abris à ce moment-là. Heureusement, personne n’a été blessé. »
Selon le Times of Israel, le Hamas a déclaré avoir tiré 20 fusées envers Israël dans cette région.
En outre, les Forces de défense israéliennes ont déclaré que neuf roquettes ont pénétré en Israël, cinq ont été interceptées et quatre sont tombées dans des zones ouvertes.
« Nous continuons de dialoguer activement avec les autorités des deux côtés de la Ligne bleue pour désamorcer la situation, mais malheureusement, malgré nos efforts, l’escalade militaire se poursuit. Nous exhortons toutes les parties impliquées à cesser le feu et à nous permettre, en tant que soldats de la paix, d’aider à trouver solutions », a ajouté la FINUL.
Selon la dernière mise à jour, 1 300 personnes ont été tuées et plus de 3 600 blessées, a rapporté le Jerusalem Post.
Le ministre israélien de la Défense, Gallant, a déclaré que le Hamas détenait entre 150 et 200 otages dans la bande de Gaza, ajoutant : « Nous faisons tout notre possible pour les localiser, même dans cette grande complexité.
Plus tôt samedi, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré que le Hamas était un groupe terroriste et que son seul objectif était de détruire Israël et d’assassiner les Juifs. Il a déclaré que le groupe n’est pas un représentant du peuple palestinien ou de ses aspirations légitimes pour l’avenir.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*