Des milliers de personnes en Australie participent à des rassemblements pro-palestiniens contre Gaza


SYDNEY : des milliers d’Australiens ont rejoint rassemblements pro-palestiniens dimanche, malgré les menaces de la police de les réprimer dans un contexte de tension après l’incursion sanglante du Hamas en Israël il y a huit jours.
Les pays du monde développé répriment ces manifestations par crainte que le conflit ne déclenche des violences dans leur pays, la France les interdisant de peur qu’elles ne perturbent l’ordre public.
Les manifestants ont brandi des drapeaux palestiniens et scandé « Palestine libre, libre » alors que des centaines de policiers patrouillaient dans la zone autour de l’un des plus grands rallyes à Sydney, capitale de l’État le plus peuplé d’Australie, la Nouvelle-Galles du Sud.
Un hélicoptère de la police a survolé l’événement à Hyde Park, dans la ville. Environ 5 000 personnes étaient présentes, ont indiqué les organisateurs, le Groupe d’action palestiniennetandis qu’un témoin de Crumpa a estimé le nombre à environ 2 000.
Le rassemblement s’est déroulé « pacifiquement jusqu’à présent », a déclaré la porte-parole du groupe, Amal Naser, ajoutant que la police n’avait pas déployé de pouvoirs spéciaux pour arrêter et fouiller les manifestants, une décision qu’elle avait envisagée pour la première fois depuis près de deux décennies.
Ayah, une Palestinienne vivant à Sydney, a déclaré qu’elle était présente au rassemblement pour « être pacifique, pour soutenir mon pays, rien à voir avec des drapeaux brûlés ».
Un autre manifestant, Mustafa, dont le père a quitté Gaza en 1976, était présent avec ses trois enfants.
« Nous ne sommes pas contre le peuple juif », a-t-il déclaré. « Ils sont en Palestine depuis longtemps, aux côtés des musulmans et des chrétiens. Nous sommes tous palestiniens. Nous sommes contre les sionistes. »
Les organisateurs du rassemblement ont annoncé qu’ils prévoyaient de défiler dans le centre de Sydney le week-end prochain.
Des milliers de personnes ont également manifesté lors de rassemblements pro-palestiniens à Adélaïde, la capitale de l’Australie du Sud, et à Melbourne, la capitale de l’État de Victoria, a indiqué le site d’information Guardian Australia.
Un responsable d’un groupe juif, le Conseil exécutif de la communauté juive australienne, a condamné les rassemblements qui ont eu lieu « quelques jours seulement » après l’attaque contre Israël.
Dans un communiqué, Alex Ryvchin, co-directeur général du conseil, a déclaré que certains manifestants « scandaient des euphémismes appelant à la destruction d’Israël ».
La police de Sydney a arrêté vendredi trois hommes pour avoir prononcé le salut nazi devant le Musée juif d’Australie, ont indiqué les médias. Le chef du renseignement australien a exhorté la population à modérer ses discours qui pourraient attiser les tensions.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*