Drew Barrymore répond au contrecoup de la WGA et déclare que le spectacle continuera


Drew Barrymore s’est rendue sur les réseaux sociaux vendredi pour faire face aux réactions négatives suscitées par le retour de son émission-débat. Malgré les critiques, l’actrice a doublé son choix.

Qu’a dit Drew Barrymore ?

Dans une vidéo récente publiée sur Instagram, Barrymore a reconnu les réactions négatives auxquelles elle a été confrontée depuis l’annonce que son émission, The Drew Barrymore Show, reviendrait pendant les grèves en cours de la WGA et de la SAG-AFTRA.

« Je crois qu’il n’y a rien que je puisse faire ou dire en ce moment pour que tout se passe bien », a déclaré Barrymore dans la vidéo en larmes. «Je voulais prendre une décision, afin que ce ne soit pas une situation protégée par les relations publiques, et que j’assume simplement l’entière responsabilité de mes actes. Je sais que je ne peux rien faire pour que cela soit acceptable pour ceux avec qui cela ne va pas. J’accepte pleinement cela. Je comprends parfaitement cela. Il y a tellement de raisons pour lesquelles c’est si complexe, et je veux juste que tout le monde sache que mes intentions n’ont jamais été de nature à me contrarier ou à me blesser. Ce n’est pas qui je suis. J’ai traversé tellement de hauts et de bas dans ma vie, et celui-ci en fait partie.

Malgré les réactions négatives et la tristesse ressenties par l’actrice, Barrymore a déclaré que la série continuerait, notamment parce que « le travail des autres » était en jeu.

« Il y a une énorme question de savoir pourquoi – pourquoi je fais ça ? » dit Barrymore. « Eh bien, je n’aurais certainement pas pu m’attendre à ce genre d’attention, et nous n’allons pas enfreindre les règles et nous les respecterons. Je voulais le faire parce que, comme je l’ai dit, c’est plus grand que moi et il y a des emplois pour d’autres qui sont en jeu.»

Quel est le problème de la WGA avec The Drew Barrymore Show ?

Barry a annoncé que son talk-show de jour reviendrait plus tôt cette semaine alors que les deux grèves à Hollywood se poursuivaient. Presque immédiatement, l’actrice a reçu des réactions négatives ; la WGA a indiqué qu’elle organiserait un piquet de grève et protesterait contre la production.

Bien que Barrymore ait déclaré qu’elle ne discuterait pas d’un travail en grève et qu’elle adhérerait aux directives de grève du SAG-AFTRA, la WGA a soutenu le contraire. Selon la WGA East, puisque son émission employait auparavant des scénaristes de la WGA, elle considère le programme comme « une émission couverte et frappée par la WGA qui prévoit de revenir sans ses scénaristes », et a déclaré qu’elle « continuera à manifester des piquets de grève qui sont en production pendant la grève », tout en affirmant également que « tout écrit sur « The Drew Barrymore Show » constitue une violation des règles de grève de la WGA.

La présence de Barrymore dans la série elle-même ne constitue pas une violation des règles de grève de la SAG-AFTRA car son contrat est différent de celui que combat la guilde des acteurs. Cependant, le programme employait des rédacteurs de WGA avant la grève, d’où la source du conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*