Les réalisateurs de BATGIRL discutent de leur film abandonné après avoir regardé THE FLASH disant que c’était comme « Gotham City de Tim Burton »


Les directeurs de DC mis au rebut Fille chauve-souris film, Adil El Arbi et Bilal Fallaha récemment parlé de son film après avoir regardé Le flashet le film les a rendus tristes parce qu’ils n’ont pas eu l’occasion de partager l’histoire qu’ils avaient décidé de raconter.

Le co-réalisateur Adil El Arbi a déclaré à Insider : « Nous l’avons regardé et nous étions tristes. Nous aimons le réalisateur Andy Muschietti et sa sœur Barbara, qui a produit le film. Mais quand nous l’avons regardé, nous avons senti que nous aurions pu faire partie de tout cela. »

Il a poursuivi en disant: « Nous n’avons pas eu la chance de montrer Batgirl au monde et de laisser le public juger par lui-même. Parce que le public est vraiment notre patron ultime et devrait décider si quelque chose est bon ou mauvais, ou si quelque chose doit être vu ou non.

En comparant leur Fille chauve-souris film à Le flashArbi a expliqué : « Notre film était très différent de Le flash. Cela a une grande composante fantastique, le nôtre était plus ancré. Plus comme Tim BurtonC’est Gotham City. »

Cela me donne juste encore plus envie de regarder le film, mais malheureusement, il ne verra jamais le jour. Quelle que soit la façon dont eux et leur film ont été traités par WB, ils veulent toujours revenir et faire un autre film DC un jour, a ajouté Fallal : « Il y a toujours un sentiment d’inachevé. »

Adil a conclu en disant : « Notre amour pour DC, Batman, Batgirl, Gotham City est si grand qu’en tant que fans, nous ne pourrions jamais dire non à un autre projet. Si nous avions une autre chance d’en faire partie, nous le ferions. » Nous n’avons pas eu notre journée au tribunal. Nous voulons toujours faire valoir notre cause.

Peut-être qu’un jour, ils feront partie de l’univers cinématographique DC. James Gunn et Pierre Safran mènent la charge sur l’avenir de DC, et on ne sait pas s’ils cherchent à faire appel à Arbi et Fallah pour prendre en charge l’un de leurs nombreux projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*