Le Festival du Film de Londres dévoile 11 titres en compétition, dont « Evil Does Not Exist » de Ryusuke Hamaguchi


L’auteur japonais Ryusuke Hamaguchi (Conduire ma voiture), Kitty Vert (L’assistant) et Christine Molloy et Joe Lawlor (Rose joue Julie) font partie des cinéastes qui présentent leurs derniers films en compétition au 67ème BFI London Film Festival en partenariat avec American Express.

Les organisateurs ont dévoilé mardi 11 titres qui seront projetés en compétition officielle et concourront pour le prix du meilleur film. Ils ont également annoncé les 11 films projetés dans la première compétition de longs métrages du festival, huit films dans la compétition de documentaires et 10 titres en compétition pour le prix du court métrage.

« Les films représentés dans chacun de ces volets compétitifs offrent au public un éventail passionnant de voix et de formes cinématographiques britanniques et mondiales », a déclaré Kristy Matheson, directrice du BFI London Film Festival. « Nous sommes très fiers de présenter chacun de ces films et remercions toutes les équipes de réalisation en compétition d’avoir partagé leurs films avec nous. »

Consultez ci-dessous la liste des films prévus pour la compétition principale du London Film Festival, les premiers longs métrages, documentaires et courts métrages.

Concours
Baltimore (réalisateurs-scénaristes Christine Molloy et Joe Lawlor)

Cher Jassi (Réalisateur Tarsem Singh Dhandwar)

Europe (réalisateur-scénariste Sudabeh Mortezai)

Le mal n’existe pas (réalisateur-scénariste Ryusuke Hamaguchi)

Ongles (réalisateur-scénariste Christos Nikou)

Arc-en-ciel essence (réalisateurs-scénaristes Bill Ross IV et Turner Ross)

Je suis Sirat (réalisateur : une collaboration entre Deepa Mehta et Sirat Taneja)

L’Hôtel Royal (réalisateur-scénariste Kitty Green)

Autoportrait : 47 KM 2020 (réalisateur Zhang Mengqi)

Acre affamé (réalisateur-scénariste Daniel Kokotajlo)

Ensemble 99 (réalisateur-scénariste Lukas Moodysson)

Concours du premier long métrage
Chien noir (réalisateur-scénariste George Jaques)

Maman Terre (réalisateur-scénariste Savanah Leaf)

Magot (réalisatrice-scénariste Luna Carmoon)

À huis clos (réalisateur-scénariste Naqqash Khalid)

Mambar Pierrette (réalisatrice-scénariste Rosine Mbakam)

Le paradis brûle (réalisateur-scénariste Mika Gustafson)

Cordillère criminelle (réalisateur-scénariste Felipe Carmona)

La reine de mes rêves (réalisatrice-scénariste Fawzia Mirza)

Le ciel sonne (réalisateur-scénariste Moin Hussain)

Rayures de tigre (réalisatrice-scénariste Amanda Nell Eu)

Mardi (réalisatrice-scénariste Daina O. Pusić)

Compétition documentaire

Au revoir Tibériade (réalisatrice-scénariste Lina Soualem)

Celluloïd souterrain (réalisateur Ehsan Khoshbakht)

À la poursuite d’Amy (réalisateur Sav Rodgers)

Une séquence commune (réalisateurs Mary Helena Clark et Mike Gibisser)

Danser au bord d’un volcan (réalisateur-scénariste Cyril Aris)

Le projet Klezmer (réalisateurs-scénaristes Leandro Koch et Paloma Schachmann)

Reine (réalisatrice Agniia Galdanova)

Le goût de la mangue (réalisatrice Chloé Abrahams)

Compétition de courts métrages

Les archives : les Nigérians queer (réalisateur Simisolaoluwa Akande)

Garçon de la région (réalisateur Iggy Londres)

Les gens de la mer (réalisateurs Thao Lam et Kjell Boersma)

Filles d’Essex (réalisateur Yero Timi-Biu)

L’excuse de l’oie (réalisateurs Mahdy Abo Bahat et Abdo Zin Eldin)

Khabour (réalisateur Nafis Fathollahzadeh)

Début (réalisateurs Anna Engelhardt et Mark Cinkevich)

Le chanteur (réalisatrice Cora Bissett)

La promenade (réalisateur Michael Jobling)

Puits de désespoir (Réalisateur Sata Taas)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*