Avec le Double Strike, le Comic-Con revient à l’essentiel


Lorsque San Diego Comic-Con a été lancé en 1970, c’était une convention de niche pour environ 300 fans. Dans les décennies qui ont suivi, il est bien sûr devenu une étape obligatoire pour les plus grandes franchises d’Hollywood, des univers de Marvel et DC à Game of Thrones et Le Seigneur des Anneaux. Mais après des années de films et de télévision (et d’acteurs de premier plan) sur le devant de la scène et propulsant l’événement vers de nouveaux sommets, 2023 sera le Comic-Con le moins étoilé depuis plus d’une décennie.

Cette semaine, SAG-AFTRA a annoncé que les acteurs rejoindraient la guilde des écrivains sur les lignes de piquetage, alors qu’Hollywood fait face à un autre arrêt au milieu d’une double grève historique. Déjà, la plupart des majors hollywoodiennes, dont Disney, Warner Bros., Sony, Universal, Netflix et HBO, ont choisi de ne pas participer au Comic-Con cette année, en raison de l’incertitude des grèves antérieures et des contraintes financières sur les budgets de voyage des studios.

Avec des acteurs maintenant confirmés pour le décompte, la programmation de la convention prend un autre coup avec une multitude de panneaux précédemment annoncés maintenant annulés, y compris Legendary, qui prévoyait secrètement d’apporter Dune : deuxième partie. Également annulé: des panneaux pour des émissions de télévision comme celles d’Amazon Roue du tempsFreevee Service juridique et ABC École primaire Abbott.

Cette année marque également la première fois depuis 2011 qu’au moins l’un des deux plus grands franchisés de la bande dessinée au film – Marvel et DC – ne tiendra pas de cour dans le Hall H.

« C’est évidemment une année inhabituelle », a déclaré le porte-parole du Comic-Con, David Glanzer. « Mais cela n’a pas diminué l’anticipation du Comic-Con. »

En effet, les badges se sont vendus des mois avant l’événement alors que les participants se disputaient les billets bien avant que les panneaux ne soient même annoncés. Alors que les arrêts du hall H de Marvel ou de DC ont fait les gros titres, seule une petite partie des 150 000 participants estimés chaque année ont mis les pieds dans cet espace, ce qui nécessite de camper en ligne pendant la nuit pour entrer. En d’autres termes, de nombreux fidèles optent pour des panneaux plus petits et une chance de montrer leur meilleur cosplay.

Certaines présentations majeures se poursuivront sans acteurs, notamment celle de Paramount Animation Teenage Mutant Ninja Turtles: Mutant Mayhem (20 juillet, 11 h 30), qui peut comporter une présentation du réalisateur Jeff Rowe.

Star Trek : la série animée fêtera ses 50 ans.

Paramount/Avec l’aimable autorisation d’Everett Collection

Après le succès oscarisé de RRRle gros budget Projet K (20 juillet, 13 h) espère poursuivre sur cette lancée en devenant le premier projet indien à atteindre le Hall H. Collisionneur accueillera également un panel Hall H « Directors on Directing » (21 juillet, 11 h) avec des réalisateurs tels que Deadpool 2c’est David Leitch, Maison hantéeest Justin Simien et Rogue One: Une histoire de Star Warsde Gareth Edwards, qui devrait montrer des images de Le créateur.

Côté télévision, les panneaux toujours au dossier incluent un regard de deux heures et demie sur AMC Les morts ambulants franchise (21 juillet, 13h) et une Star Trek présentation (22 juillet, 13h30) pour les trois émissions Paramount+ de cet univers.

FX fera la promotion de la cinquième saison de Ce que nous faisons dans l’ombre (20 juillet, 16h30), et Peacock présentera sa nouvelle série d’action-comédie Anthony Mackie Metal tordu (20 juillet, 15h15). Malgré l’annulation de leur La roue du temps panel, Prime Video fera toujours la promotion de la série mettant en vedette Steven Yeun Invincible, avec panel (21 juillet, 17h45) et projection de la saison 2 (21 juillet, 22h). Starz prévoit également de présenter son John Wick série dérivée, Le Continental (21 juillet, 15h).

The Continental, une préquelle de John Wick.

Le Continentalune préquelle de John Wick.

Katalin Vermes/Starz Entertainment

Des mois après que le co-créateur et star Justin Roiland a été renvoyé de Adult Swim’s Rick et Morty et Hulu’s Opposés solaires(21 juillet, 14h et 15h), mais Roiland n’est pas attendu.

Certains de ces panels ont peut-être reçu une attention modeste ces dernières années, mais ils ont maintenant une chance de percer cette année, y compris des films non réalisés par des sociétés parties à l’accord SAG-AFTRA. Note un acteur-cinéaste, qui apporte des images d’un nouveau film au milieu du paysage inhabituel de cette année, « Je ferais aussi bien de tout faire. »

Cette histoire est apparue pour la première fois dans le numéro du 14 juillet du magazine The Hollywood Reporter. Cliquez ici pour vous abonner.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*