Rupture de barrage: la Russie déclare avoir refusé l’aide de l’ONU dans la zone inondée pour des « problèmes de sécurité »


MOSCOU : Le kremlin a déclaré lundi que la décision de la Russie de refuser l’aide de l’ONU dans les zones de l’Ukraine sous contrôle russe inondées par les Kakhovka la rupture du barrage était motivée par des problèmes de sécurité et « d’autres nuances ».
Les Nations Unies ont déclaré dimanche que Moscou avait décliné ses offres d’aide alors que le nombre de morts augmentait et que l’eau sale forçait la fermeture de plages dans le sud de l’Ukraine.
L’effondrement du barrage contrôlé par Moscou le 6 juin a déclenché des inondations dans le sud de l’Ukraine et dans les parties du Kherson région, détruisant des maisons et des terres agricoles et coupant l’approvisionnement des habitants.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*