Le champion de double Ivan Dodig fustige les organisateurs de Roland-Garros


Ivan Dodig a lancé une attaque fracassante aux organisateurs de Roland-Garros, quelques instants après que lui et son partenaire de double Austin Krajicek aient décroché le titre de double messieurs à Roland-Garros.

Lors de la finale du double de Roland-Garros, Dodig et Krajicek ont battu Sander Gille et Joran Vliegen 6-3 6-1 pour remporter leur premier titre du Grand Chelem en double. Lors de la remise des trophées sur le court, Dodig a interpellé les organisateurs de Roland-Garros pour l’avoir traité « comme un touriste à Paris. » « Je suis très triste aujourd’hui.

Et vous allez probablement tous vous demander pourquoi je suis triste. Je suis triste parce que je n’ai pas été traité comme tout athlète et selon les principes de base de notre sport. Cela signifie que tous les joueurs doivent être traités de la même manière pour pouvoir se mesurer les uns aux autres.

Je suis très triste de dire cela, mais j’ai voyagé pendant 15 jours en taxi pour me rendre à ce tournoi. J’étais assis au milieu de certaines rues de Paris. J’étais en retard pour l’échauffement avec mon partenaire.

J’ai attendu le taxi pendant 40 minutes. J’étais très triste. Je me sentais comme un touriste à Paris. Mais pour vous dire à tous qu’aujourd’hui je suis quatre fois champion de Roland Garros et que ce tournoi mérite de traiter chaque joueur et chaque champion comme nous le méritons.

J’espère que l’année prochaine vous ferez mieux », a déclaré Dodig sur le court, selon le journal britannique i.

Dodig interpelle RG, la directrice du tournoi Amélie Mauresmo répond.

Dodig est un nom bien connu dans la compétition de double puisqu’il a remporté trois titres du Grand Chelem en double masculin et quatre titres du Grand Chelem en double mixte.

Mais Mauresmo, la patronne de Roland-Garros, a qualifié le langage de Dodig d' »inacceptable » et a tenté d’expliquer pourquoi les accusations du Croate n’avaient pas de sens. « Ce n’est pas acceptable d’avoir ce type de langage sur le court.

Nous avons 19 hôtels dans un rayon de 5 km. Tout le monde peut réserver un transport, tous les joueurs, si vous êtes dans ce rayon de 5 km. Il est dans un autre arrondissement, qui est à l’autre bout de Paris, à l’est de Paris.

Nous avons fait des propositions. Nous lui avons dit qu’il pouvait changer d’hôtel, que nous pouvions lui trouver un autre hôtel dans le bon quartier. Nous lui avons donné des solutions. Mais nous avons une flotte qui est écologiquement responsable.

Nous avons une zone qui est également respectueuse de l’environnement, parce que nous voulons desservir tout le monde. Nous n’avons pas un nombre illimité de voitures », a déclaré Mauresmo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*