Miyu Kato perd de l’argent en double féminin pour avoir accidentellement frappé un enfant au ballon


PARIS – La joueuse de tennis de Roland-Garros Miyu Kato a perdu la totalité de ses 21 500 euros (environ 23 000 $) en prix et points de classement du double féminin parce qu’elle a accidentellement frappé une balle dans le cou avec une balle après un point lors d’un match, mais elle est autorisé à continuer à participer aux doubles mixtes.

La partenaire de Kato en double féminin, Aldila Sutjiadi d’Indonésie, a reçu son argent et ses points pour avoir atteint le troisième tour de cette compétition.

L’arbitre du tournoi de Roland-Garros, Rémy Azemar, a rendu les décisions sur les tirs au but. Azemar a décidé que le gamin du ballon avait été touché par inadvertance et Kato a été autorisé à continuer en double mixte avec Tim Pütz ; ils doivent jouer en demi-finale jeudi.

Dimanche, au troisième tour du double féminin, Kato a pris un swing avec sa raquette et le ballon a volé vers le ramasseur de balles, qui ne regardait pas dans la direction de la joueuse japonaise en sortant du terrain.

Au début, l’arbitre de chaise Alexandre Juge n’a adressé qu’un avertissement à Kato. Mais après qu’Azemar et le superviseur du Grand Chelem Wayne McEwen se soient rendus au Court 14 pour examiner ce qui s’était passé, Kato et Sutjiadi ont annulé le match.

Cela a fait de Marie Bouzkova de la République tchèque et de Sara Sorribes Tormo de l’Espagne les gagnantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*