Fernando Verdasco accepte une interdiction de dopage de 2 mois sur les médicaments pour le TDAH


LONDRES – L’ancien joueur de tennis professionnel du top 10 Fernando Verdasco a accepté une suspension provisoire volontaire pour dopage de deux mois après avoir été testé positif à un médicament contre le TDAH, a annoncé mercredi l’Agence internationale pour l’intégrité du tennis.

Verdasco, qui a eu 39 ans ce mois-ci, a déclaré qu’il prenait du méthylphénidate comme médicament prescrit par son médecin pour traiter le TDAH, mais a oublié de renouveler son autorisation d’usage thérapeutique pour le médicament. L’agence d’intégrité a déclaré que Verdasco avait obtenu une exemption de l’Agence mondiale antidopage pour aller de l’avant.

Il a été testé positif lors d’un tournoi ATP Challenger à Rio de Janeiro en février.

L’agence d’intégrité a déclaré dans un communiqué qu’elle « accepte que le joueur n’ait pas eu l’intention de tricher, que sa violation était involontaire et involontaire, et qu’il ne porte aucune faute ou négligence significative pour cela », et donc ce qui aurait pu être un deux- année de suspension a été réduite à deux mois.

Verdasco sera éligible pour concourir le 8 janvier.

L’Espagnol est quatre fois quart de finaliste du Grand Chelem, atteignant ce stade plus récemment en 2013 à Wimbledon, où il a perdu une avance de deux sets sur l’éventuel champion Andy Murray.

Verdasco a atteint un meilleur classement en carrière de n ° 7 en avril 2009 et est actuellement n ° 125.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*