Bianca Andreescu engage un nouvel entraîneur pour 2023.


Christophe Lambert a annoncé qu’il quittait son poste de directeur des hautes performances du tennis néo-zélandais pour rejoindre l’équipe d’entraîneurs de Bianca Andreescu pour la saison 2023.

Après la fin de la saison 2022, Andreescu a mis fin à sa collaboration avec l’entraîneur Sven Groeneveld. « Une opportunité s’est présentée à Christophe qui était trop belle pour qu’il la refuse.

Je suis donc très heureuse pour lui de cette opportunité. Quand il m’en a parlé, j’ai pensé que ce serait une grande étape pour lui », a déclaré Julie Paterson, PDG de NZ Tennis.

Lambert et Andreescu se connaissent bien – Lambert a travaillé pour Tennis Canada dans le passé et il a entraîné Andreescu lorsqu’elle était plus jeune. « Bianca m’a demandé de l’entraîner et j’ai accepté le poste.

C’était une offre que je ne pouvais pas refuser. Ce n’était pas une tâche hebdomadaire ou mensuelle. C’est toujours bon d’avoir des gens qui vous appellent quand vous êtes en forme, mais quand elle était en difficulté, je la surveillais et lui donnais mon avis », a-t-il déclaré.

Andreescu vise de grandes choses en 2023.

Andreescu, qui a annoncé une pause indéfinie du tennis en décembre 2021, a donné le coup d’envoi de sa saison 2022 à la fin avril. En 2022, Andreescu a obtenu 19 victoires et 12 défaites et son meilleur résultat a été obtenu sur les courts en herbe de Bad Homburg, où elle a atteint la finale avant de s’incliner face à Caroline Garcia.

« Je crois vraiment que pour moi en ce moment, c’est littéralement juste quelques points ici et là qui sont en quelque sorte le point décisif pour moi. Je sais que si je fais une bonne pré-saison cette année, je pense que l’année prochaine je peux cartonner, donnez-moi six mois et je crois vraiment que je peux très bien jouer », a récemment déclaré Andreescu.

Andreescu, qui est aujourd’hui classé à la 45e place mondiale, a pour objectif de revenir dans le top 10 en 2023. « Je n’aime clairement pas me voir dans le Top 50. Je veux absolument retrouver cette place dans le Top 10.

Mais je sais que cette année, j’ai perdu contre de bonne joueuses, et j’étais assez proche de les battre. Je ne dirais pas que j’ai été balayée du terrain. Le fait d’avoir cette expérience cette année par rapport à l’année dernière contre toutes ces joueuses de haut niveau est une chose totalement différente », a déclaré Andreescu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*