Augmentation des cas de rougeole en raison d’une surveillance affaiblie et de lacunes vax: OMS et CDC


L’OMS et Centre américain de contrôle et de prévention des maladies ont, dans une déclaration commune, déclaré que la flambée des cas de rougeole dans le monde était causée par une baisse de la couverture vaccinale, une surveillance affaiblie et des interruptions continues de la vaccination en raison de Covid. Cela s’inscrit dans le contexte d’une augmentation des cas de rougeole en Inde.
En 2021, selon la déclaration conjointe, un record de près de 40 millions d’enfants a raté une dose de vaccin contre la rougeole – 25 millions d’enfants ont raté leur première dose et 14,7 millions ont raté leur deuxième injection. La rougeole, qui est causée par un virus respiratoire et touche principalement les enfants, est l’un des virus les plus contagieux qui s’attaquent à l’homme. Bien qu’il n’existe aucun traitement disponible, la maladie est presque entièrement évitable par la vaccination. L’OMS et CDC disent qu’une couverture de 95% ou plus de deux doses de vaccin contenant la rougeole est nécessaire pour créer une immunité collective. « Le monde est bien en dessous de cela, avec seulement 81% des enfants recevant leur première dose de vaccin contenant la rougeole et 71% des enfants recevant leur deuxième dose », ont déclaré les organismes de santé.
En Inde, a déclaré mercredi le ministère de la Santé, la couverture de la première dose du vaccin contenant la rougeole et la rubéole (MRCV) est de 89 % et celle de la deuxième dose est de 82 %, à l’échelle nationale. Le ministère a écrit au Maharashtra, où au moins 12 enfants sont morts des suites de la rougeole au cours des derniers jours, pour administrer une dose de MRCV à tous les enfants âgés de « six mois et plus » à « moins de neuf mois » dans les zones où la rougeole les cas dans le groupe d’âge des « moins de neuf mois » représentent plus de 10 % du nombre total de cas.
Le ministère a également conseillé au gouvernement du Maharashtra d’administrer une dose supplémentaire de MRCV à tous les enfants âgés de neuf mois à cinq ans dans les régions où il y a eu une augmentation des cas. Cette dose serait en plus des deux premières doses. Certains cas de la maladie ont également été signalés à Ranchi (Jharkhand), Ahmedabad (Gujarat) et Malappuram (Kerala).



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*