L’Azerbaïdjan propose d’avancer les pourparlers avec l’Arménie en octobre en raison des tensions


LONDRES: Le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères a déclaré dimanche soir qu’il proposait d’avancer les pourparlers prévus avec l’Arménie d’octobre à novembre pour résoudre les tensions à leur frontière.
Dimanche, les ministres des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan et d’Arménie se sont rencontrés à Genève, après que les pires combats entre les deux pays ex-soviétiques depuis 2020 ont fait plus de 200 morts fin septembre.
« Lors de la réunion, l’Azerbaïdjan a proposé de tenir la prochaine réunion de la commission bilatérale sur la délimitation en octobre, et non en novembre, comme convenu précédemment, compte tenu de la tension sur la frontière non délimitée », a déclaré le ministère dans un communiqué sur son site Internet.
Les combats sont liés à des hostilités vieilles de plusieurs décennies pour le contrôle de la Haut-Karabakh région, internationalement reconnue comme faisant partie de l’Azerbaïdjan mais jusqu’en 2020 largement contrôlée par la population arménienne majoritaire.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*