Stefanos Tsitsipas parle du manifestant qui s’est immolé par le feu durant son match


La star du tennis grec Stefanos Tsisipas a déclaré qu’il avait été stupéfait quand un manifestant contre le changement climatique s’est mis en feu au bras, lors de son match de la Laver Cup.

Vendredi dernier, Tsisipas qui jouait pour la Team Europe a affronté Diego Schwarzman de la Team World à la Laver Cup, à l’O2 Arena de Londres. Pendant le changement de côté, un manifestant s’est dirigé vers le court et a rapidement mis le feu à son bras.

La sécurité a versé de l’eau sur le bras de cette personne avant de l’escorter à l’extérieur de l’arène. « Il est sorti de nulle part. Je ne savais pas de quoi il était question.

Je n’ai jamais assisté à un incident de ce genre auparavant sur le court. J’espère qu’il va bien », a commenté Stefanos Tsisipas, comme rapporté par Eurosport.

Tsisipas voulait s’assurer que ait encore jouable

Après le match, on a aussi demandé à Tsisipas si sa discussion avec l’arbitre était liée à la condition sur le court : « Exact », a répondu le joueur grec.

« Je voulais procéder à ce match sans avoir de modifications mineures sur le court. Je voulais m’assurer que le court était jouable… La façon dont j’ai vu le court plus tard : il y avait une grande marque et je voulais qu’elle soit nettoyée », a-t-il ajouté.

Tsisipas n’a finalement pas été distrait par ce qui s’est passé pendant la rencontre. En fin de compte, il a remporté une victoire de 6-2, 6-1 contre Schwartzman. Tsisipas a également insisté sur le fait que l’Argentin était « un adversaire sérieux »

« Je savais que j’avais affaire à un adversaire sérieux. Diego est quelqu’un qui retourne chaque balle. C’était plus un défi physique qu’autre chose. Je suis content de la tactique que j’ai employée et j’étais très patient aujourd’hui, ce qui m’a aussi aidé », a expliqué Tsitsipas.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*