Le G7 condamne les “mesures d’escalade” de la Russie et prévoit de nouvelles sanctions


LES NATIONS UNIES : G7 Les ministres des Affaires étrangères ont déclaré qu’ils poursuivraient de nouvelles sanctions contre la Russie, à la suite de la décision du président Vladimir Poutine de mobiliser des réservistes pour la guerre en Ukraine.
Les ministres du Groupe des Sept “ont déploré les mesures d’escalade délibérées de la Russie, y compris la mobilisation partielle des réservistes et la rhétorique nucléaire irresponsable”, ont-ils déclaré dans un communiqué mercredi soir.
Le G7 “poursuivra de nouvelles sanctions ciblées et s’engage à maintenir une pression économique et politique soutenue sur la Russie”, ont-ils déclaré à l’issue d’une réunion en marge de l’Assemblée générale des Nations unies.
“Nous étudierons, nous adopterons de nouvelles mesures restrictives, à la fois personnelles et sectorielles”, a déclaré mercredi à la presse le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, qui a assisté à la réunion, après une réunion avec ses collègues européens.
Les ministres du G7 du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni, ainsi que le plus haut diplomate de l’Union européenne, ont également condamné un plan visant à organiser des “faux référendums sur le territoire ukrainien souverain” dans le Donbass occupé.
Le vote “ne peut être ni libre ni équitable” tant que les forces russes sont présentes, ont-ils ajouté.
Les ministres ont réitéré un engagement pris début septembre de “finaliser les préparatifs” pour la mise en place d’un plafonnement des prix du pétrole russe.
Ils ont également appelé la Russie à “rendre le contrôle” à l’Ukraine du Zaporijzhia centrale nucléaire, qui a été la cible de grèves ces dernières semaines.



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*