Imran Khan affirme que Shehbaz Sharif s’est senti intimidé en présence de Poutine


ISLAMABAD: L’ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan s’est moqué de son successeur Shehbaz Sharif, affirmant que ce dernier s’était senti intimidé en présence du président russe Vladimir Poutine lors du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) récemment conclu en Ouzbékistan.
S’adressant à un rassemblement public à Chakwal lundi, Khan s’est moqué du Premier ministre affirmant que ses jambes tremblaient en présence de Poutine lors de leur réunion bilatérale en marge du 22e Sommet de l’OCS, a rapporté Geo News.
Khan a critiqué Sharif pour ses récents voyages à l’étranger à la suite des dévastations des inondations dans le pays et a déclaré: “Regardez l’insensibilité de Shehbaz. Il visite (des pays) à l’étranger dans de telles conditions. Quelle bataille va-t-il gagner à bord alors que le pays a été inondé?”
Pointant du doigt le Premier ministre pour sa conversation avec le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, le président du PTI a déclaré : “Je n’ai vu aucun Premier ministre parler comme Shehbaz l’a fait avec le secrétaire général de l’ONU. Il lui demandait de l’argent”.
Il a en outre révélé que Guterres savait que 60 % du cabinet de Sharif étaient libérés sous caution.
“Sur quelle base vous donnerait-il (le secrétaire général) de l’argent alors qu’il sait que des affaires de corruption sont enregistrées contre le Premier ministre ?” Khan a demandé.
L’ancien premier ministre a également pointé ses armes sur le ministre des Affaires étrangères Bilawal Bhutto-Zardari, le dénonçant pour avoir quitté le pays en temps de crise.
“Bilawal est également allé à l’étranger. Ils nous ont été imposés parce qu’il écoutera leurs ordres”, a ajouté Khan.



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*