Experts de l’ONU : les violations des droits se poursuivent au Venezuela de Maduro


CARACAS : Des experts indépendants travaillant avec l’organe suprême des droits de l’homme de l’ONU affirment que les autorités vénézuéliennes n’ont pas tenu pour responsables les auteurs de violations soutenus par l’État, notamment les exécutions arbitraires, les violences sexuelles et la torture de civils, avertissant que les abus commis par les services de renseignement et de contre-espionnage se poursuivent.
Le troisième rapport de la mission d’enquête sur le Venezuela, commandée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, publié mardi ajoute de nouveaux détails sur une série de violations des droits – y compris d’éventuels crimes contre l’humanité – sous le président Nicolas Madurodu gouvernement que les experts ont documenté pour la première fois il y a deux ans.
“Le Venezuela est toujours confronté à une profonde crise des droits de l’homme”, a déclaré Marthe Valinasjuriste portugais qui préside la mission.
La mission a déclaré que les autorités n’avaient pas fait assez pour indemniser les victimes et a averti que les violations se poursuivaient “à ce jour” sous le service de contre-espionnage militaire, connu sous le nom de DGCIM, et le Service national de renseignement bolivarienou SEBIN.
“Les autorités vénézuéliennes n’ont pas réussi à demander des comptes aux auteurs et à fournir des réparations aux victimes dans un contexte où les réformes judiciaires annoncées à partir de 2021 n’ont pas réussi à remédier au manque d’indépendance et d’impartialité du système judiciaire”, indique un communiqué de la mission.
L’équipe, qui a tiré ses conclusions en partie de près de 250 entretiens, a documenté un total de 122 cas de victimes qui ont été soumises par des agents de la DGCIM à la torture, à des violences sexuelles et à d’autres traitements cruels, inhumains ou dégradants à son siège à Caracas et dans des centres clandestins. autour du pays.
Les experts devraient présenter leurs conclusions au conseil, qui a entamé la semaine dernière sa dernière session d’automne, lundi.



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*