Le propriétaire milliardaire de Patagonia fait don d’une entreprise pour lutter contre la crise climatique


NEW YORK (Crumpa) – Le fondateur du détaillant de produits de plein air Patagonia, connu pour ses positions environnementales, a annoncé mercredi qu’il avait cédé son entreprise dans le but d’en faire encore plus pour la planète.
Yvon Chouinard, 83 ans, aurait pu vendre la marque – évaluée à 3 milliards de dollars, selon le New York Times – ou la rendre publique.
Au lieu de cela, lui, sa femme et leurs deux enfants ont accepté de transférer toutes les actions avec droit de vote de Patagonia, ou actions donnant droit de vote, dans l’entreprise à une fiducie chargée de veiller au respect des valeurs environnementales de la marque.
Toutes les actions sans droit de vote de Patagonia ont été transférées à une association à but non lucratif dédiée à la lutte contre le changement climatique et à la protection et à la conservation de la nature. Les bénéfices de l’entreprise seront également reversés à l’association.
“Earth est désormais notre seul actionnaire”, a écrit Chouinard dans une lettre ouverte publiée sur le site Web de Patagonia.
“Je n’ai jamais voulu être un homme d’affaires”, a-t-il expliqué. “J’ai commencé comme artisan, fabriquant du matériel d’escalade pour mes amis et moi-même, puis je me suis lancé dans l’habillement.”
Il a ajouté : “Alors que nous commencions à constater l’ampleur du réchauffement climatique et de la destruction écologique, et notre propre contribution à celui-ci, Patagonia s’est engagée à utiliser notre entreprise pour changer la façon dont les affaires étaient menées.”
Fondée il y a près de 50 ans, Patagonia s’est rapidement engagée dans la préservation de la nature, en choisissant avec soin ses matières premières et en reversant chaque année 1% de ses ventes à des ONG environnementales.
Mais Chouinard a décidé que cela ne suffisait plus.
Une option était de vendre Patagonia et de donner l’argent. “Mais nous ne pouvions pas être sûrs qu’un nouveau propriétaire maintiendrait nos valeurs ou maintiendrait notre équipe de personnes dans le monde entier”, a-t-il déclaré dans la lettre.
Rendre l’entreprise publique aurait été un “désastre”, a-t-il déclaré : “Même les entreprises publiques avec de bonnes intentions subissent trop de pression pour créer des gains à court terme au détriment de la vitalité et de la responsabilité à long terme”.
Patagonia restera une entreprise soucieuse de sa santé financière et fonctionnera avec un conseil d’administration et un PDG.
La famille Chouinard ne recevra plus d’argent de l’entreprise, mais restera au conseil d’administration, supervisera la fiducie et guidera le travail philanthropique de l’organisme à but non lucratif.



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*