Joe Biden organise un “sommet” contre l’extrémisme à la Maison Blanche


WASHINGTON (Crumpa) – Le président américain Joe Biden s’adressera jeudi à une conférence de la Maison Blanche sur la “violence motivée par la haine” dans sa dernière tentative pour dénoncer ce qu’il considère comme une dangereuse vague d’extrémisme à travers le pays, ont déclaré des responsables.
L’événement, surnommé “le sommet United We Stand”, mettra en lumière “les effets corrosifs de la violence alimentée par la haine sur notre démocratie et la sécurité publique”, a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué.
La déclaration citait une attaque raciste meurtrière contre un Le noir église de Charleston, Caroline du Sud, en 2015, une fusillade de masse visant des Latinos à El Paso, Texas, en 2019, et un autre massacre par arme à feu, cette fois ciblant des Afro-Américains, à Buffalo, New York, en mai de cette année, comme le genre de “attaques haineuses” menaçant la nation.
Le sommet intervient à peine huit semaines avant les élections de mi-mandat au cours desquelles les républicains cherchent à prendre le contrôle de Congrès.
Cela survient également deux semaines seulement après que Biden a prononcé un discours enflammé dénonçant “l’idéologie extrême” de l’ancien président Donald Trump, dont les partisans ont envahi le Capitole pour tenter de renverser les élections de 2020 et qui continue de promouvoir les théories du complot d’extrême droite.
Un responsable de la Maison Blanche a déclaré aux journalistes que l’événement de jeudi, qui comprendra un panel avec des maires républicains et démocrates, n’était pas politique et “démontrerait que nous pouvons nous unir au-delà des lignes partisanes”.
Un échantillon représentatif de militants des droits civiques, de chefs religieux, d’universitaires et d’élus tels que des maires sera parmi les participants, Biden devant prononcer le discours principal.
“Le sommet présentera une vision commune pour une Amérique plus unie, démontrant que la grande majorité des Américains conviennent qu’il n’y a pas de place pour la violence alimentée par la haine dans notre pays, et que lorsque les Américains s’unissent pour renouveler les liens civiques et guérir les divisions , nous pouvons aider à prévenir les actes de haine et de violence”, a déclaré la Maison Blanche. “Le sommet d’aujourd’hui n’est que le début.”



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*