L’Iran n’est pas “un partenaire volontaire” pour relancer l’accord sur le nucléaire, selon les États-Unis


VIENNE : L’Iran n’est pas “un partenaire volontaire” dans les pourparlers indirects sur la relance de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, officiellement appelé le Plan d’action global conjoint, ont déclaré les États-Unis lors d’une réunion de l’organe de surveillance nucléaire de l’ONU. Conseil des gouverneurs mardi.
“Nous sommes prêts à mettre en œuvre rapidement un accord sur un retour mutuel à la mise en œuvre complète du JCPOA. Ce qui nous manque, c’est un partenaire volontaire en Iran”, a déclaré la déclaration américaine à la réunion du Conseil des gouverneurs des 35 pays de l’Agence internationale de l’énergie atomique.



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*