La Chine accorde un prêt de 66 millions de dollars aux Îles Salomon pour l’accord avec Huawei


SYDNEY (Crumpa) – Les Îles Salomon ont obtenu un prêt de 66 millions de dollars de la Chine pour financer le géant de la technologie Huawei construisant 161 tours de télécommunications à travers la nation du Pacifique, a annoncé jeudi son gouvernement. Il s’agit du premier financement à grande échelle que le pays reçoit de Pékin depuis la signature d’un pacte de sécurité secret en avril.
Les liens financiers et sécuritaires croissants de la nation insulaire avec la Chine ont suscité l’inquiétude des États-Unis et de ses alliés, notamment Australiequi avait accepté de construire six tours de télécommunications dans le pays.
Les Salomon recevront un prêt concessionnel de 20 ans de l’Export-Import Bank of China, qui financera entièrement la construction des tours par Huawei, a déclaré le gouvernement, le qualifiant de « partenariat financier historique ». Près de la moitié des tours seront construites avant que le pays n’accueille le Jeux des îles du Pacifique en novembre 2023, selon le communiqué du gouvernement. Les tours permettraient aux Salomoniens, en particulier ceux des zones rurales, de regarder les matchs même s’ils ne peuvent pas se rendre dans la capitale Honiara, a déclaré le gouvernement.
Les responsables occidentaux ont averti que la Chine pourrait utiliser le pacte de sécurité pour construire une base militaire dans le pays – ce que le Premier ministre de la nation du Pacifique, Manasseh Sogavare, a démenti à plusieurs reprises. Le pays a transféré ses relations diplomatiques de Taipei à Pékin en 2019. Un porte-parole du ministère australien des affaires étrangères et du commerce a déclaré qu’il était au courant de l’accord sur les télécommunications et soutenait les investissements dans les infrastructures qui « évitent un fardeau de la dette insoutenable ».



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*