8 Israéliens blessés dans une fusillade à Jérusalem


JERUSALEM – Un homme armé a ouvert le feu sur un bus près de la vieille ville de Jérusalem tôt dimanche, blessant huit Israéliens dans une attaque palestinienne présumée survenue une semaine après la flambée de violence entre Israël et des militants à Gaza, ont annoncé la police et les médecins.
Deux des victimes étaient dans un état grave, dont une femme enceinte souffrant de blessures à l’abdomen et un homme blessé par balle à la tête et au cou, selon les hôpitaux israéliens qui les ont pris en charge.
La fusillade s’est produite alors que le bus attendait dans un parking près du Mur Occidental, qui est considéré comme le site le plus sacré où les Juifs peuvent prier.
La police israélienne a déclaré que des forces avaient été dépêchées sur les lieux pour enquêter. Les forces de sécurité israéliennes ont également pénétré dans le quartier palestinien voisin de Silwan pour poursuivre l’agresseur présumé.
L’attaque à Jérusalem fait suite à une semaine tendue entre Israël et les Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie.
Le week-end dernier, des avions israéliens ont lancé une offensive dans la bande de Gaza, ciblant le groupe militant Djihad islamique et déclenchant trois jours de violents combats transfrontaliers. Le Jihad islamique a tiré des centaines de roquettes pendant l’éruption pour venger les frappes aériennes, qui ont tué deux de ses commandants et d’autres militants. Israël a déclaré que l’attaque visait à contrecarrer les menaces du groupe de répondre à l’arrestation d’un de ses responsables en Cisjordanie occupée.
Quarante-neuf Palestiniens, dont 17 enfants et 14 militants, ont été tués et plusieurs centaines ont été blessés dans les combats, qui se sont terminés par un cessez-le-feu négocié par l’Égypte. Aucun Israélien n’a été tué ou grièvement blessé.
Le groupe militant islamique Hamas, qui contrôle Gaza, est resté sur la touche.
Un jour après que le cessez-le-feu a mis fin à la pire série de combats à Gaza depuis plus d’un an, les troupes israéliennes ont tué trois militants palestiniens et en ont blessé des dizaines lors d’une fusillade qui a éclaté lors d’un raid d’arrestation dans la ville cisjordanienne de Naplouse.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*