La Bourse du Pakistan chute de près de 5% après l’annonce par le Premier ministre Sharif d’une « super taxe »


KARACHI : Le Bourse du Pakistan a plongé de plus de 2 000 points ou près de 5 % en seulement 22 minutes de commerce effréné à midi vendredi, après que le Premier ministre Shehbaz Sharif a annoncé une nouvelle « super taxe » sur les grandes industries qui a effrayé les investisseurs.
Sharif a annoncé vendredi une « super taxe » de 10% sur les industries à grande échelle comme le ciment, l’acier et l’automobile, une décision qui, selon lui, visait à lutter contre la spirale de l’inflation et à éviter que le pays à court d’argent ne fasse « faillite ».
Les personnes fortunées seront également soumises à une « taxe de réduction de la pauvreté », a déclaré le Premier ministre dans son discours à la nation.
Quelques instants après l’annonce de Sharif, l’indice de référence KSE-100 était en baisse de 2 053 points ou 4,8 %.
Raza Jaffar de Topline Securities a déclaré que la « super taxe » annoncée vendredi avait semé le chaos sur le marché boursier et avait effrayé la confiance des investisseurs.
« La réaction négative du marché n’est pas surprenante car cette nouvelle taxe va nuire à la rentabilité des entreprises », a-t-il déclaré.
Conformément au livre de règles PSX, si l’indice passe de cinq pour cent au-dessus ou en dessous de sa dernière clôture et y reste pendant cinq minutes, la négociation de tous les titres est interrompue pendant une période déterminée.
« PSX a été témoin d’une pression massive à tous les niveaux après que le Premier ministre a annoncé une super taxe de 10% sur les industries pendant un an pour combler le déficit budgétaire », a déclaré Ahsan Mehanti d’Arif Habib Corporation.
Khurram Schehzad, PDG d’Alpha Beta Core, a déclaré au journal Dawn qu’après les dernières mesures du gouvernement, l’impôt sur le revenu des sociétés et l’impôt sur les investisseurs dépasseront désormais respectivement 50% et 55%.
« C’est le plus élevé non seulement dans cette région mais dans l’histoire du Pakistan. En fait, c’est l’un des taux d’imposition les plus élevés au monde », a-t-il déclaré.
L’indice KSE-100, qui a ouvert dans le vert conformément à sa tendance positive jeudi, a finalement clôturé vendredi à 41 051,79 points après avoir chuté de 1 665,18 points ou 3,9 %.
Les actions de 364 sociétés ont été échangées au cours de la séance. À la clôture des marchés, 61 scripts ont clôturé dans le vert, 287 dans le rouge et 16 sont restés inchangés, selon Geo TV.
Le volume global des échanges a atteint 424,22 millions d’actions, contre 349,48 millions jeudi. La valeur des actions échangées au cours de la journée était de 12,8 milliards de PKR, a-t-il précisé.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*