Irina-Camelia Begu condamnée à une amende de 10 000 $ pour avoir lancé une raquette de tennis à Roland-Garros


Irina-Camelia Begu a été condamnée vendredi à une amende de 10 000 dollars par la Fédération française de tennis après avoir lancé sa raquette et qu’elle a rebondi sur la terre battue et dans les tribunes lors d’un match à Roland-Garros jeudi.

Begu, une joueuse roumaine de 31 ans classée 63e, a été citée pour conduite antisportive lors du troisième set de sa victoire contre la 30e tête de série Ekaterina Alexandrova au deuxième tour au Court 13.

Après avoir perdu un point, Begu s’est dirigée vers la ligne de touche et a lancé sa raquette, qui a volé derrière le siège de l’arbitre de chaise Anis Ressaissi, atterrissant parmi les spectateurs assis au bord du terrain. Il y avait des halètements de fans et on pouvait entendre un enfant pleurer.

L’arbitre du tournoi, Remy Azemar, a déclaré que l’équipement « avait touché un jeune spectateur », qui « s’est avéré être OK ». Begu s’est excusé pour l’incident et a pris des photos avec l’enfant après le match.

Alexandrova, qui a délibérément frappé une balle de tennis au-dessus des tribunes lors du prochain changement pour protester contre le fait que Begu ne se soit pas vu infliger une pénalité plus sévère, a fini par perdre le match et a appelé à un changement des règles du tennis pour empêcher que cela ne se reproduise.

« Alors je peux faire ça aussi ? » Alexandrova a crié à l’arbitre après avoir frappé le ballon. Elle aussi a reçu une violation du code.

Begu affrontera la Française Leolia Jeanjean au troisième tour samedi à Roland Garros.

Tom Hamilton d’Crumpa et l’Associated Press ont contribué à ce rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*