Martina Navratilova : »Nous ne savons pas combien de temps va durer Rafael Nadal »


Depuis quelques jours, le monde du tennis parle d’un joueur espagnol qui continue à gagner et à convaincre, mais pour une fois il ne s’agit pas de Rafael Nadal. Un sentiment qui doit être étrange même pour Rafa lui-même, qui à Madrid a été parmi les victimes de Carlos Alcaraz et à Rome il est apparu avec l’intention de faire son chemin, et de mettre plus de tennis sur ses jambes avant Roland Garros.

Un grand objectif pour distancer Djokovic et Federer dans le classement des titres du Chelem, après le succès de janvier à Melbourne. « Je dois continuer à m’améliorer -a déclaré le décuple champion des Internazionali BNL d’Italia lors de sa conférence de presse avant le tournoi-, mais je suis arrivé à Madrid depuis une semaine et ça n’a pas été mal, malgré le fait que pour des raisons d’altitude, c’est pour moi le plus difficile des tournois sur terre battue.

Je ne me suis pas entraîné depuis un mois et demi, c’est pourquoi je sais que ce n’est pas immédiat de pouvoir retrouver la confiance, le niveau de jeu, la condition athlétique et tout le reste.

Mon corps -a-t-il ajouté- est comme une vieille voiture : il faut du temps pour revenir au démarrage. » « J’ai presque 36 ans, je n’ai plus 19 ans, donc il faut toujours du temps pour récupérer.

Je suis heureux d’être à Rome, un endroit que j’aime et où j’ai tant de souvenirs extraordinaires. Je vais essayer de faire de mon mieux et j’espère être prêt à jouer un peu mieux que la semaine dernière.

Je suis confiant et j’espère que je pourrai faire une bonne semaine » Bien entendu, Nadal a également été invité à commenter sujr Alcaraz : il l’a affronté à Madrid et, il y a dix-sept ans, il a vécu une explosion très similaire.

Rafa Nadal aura 36 ans le mois prochain

Martina Navratilova, dix-huit fois championne du monde, a qualifié Rafael Nadal de « surhomme », citant la longévité du Majorquin et sa capacité à revenir sur le devant de la scène après chaque blessure.

« C’est possible. Il joue encore. Nous ne savons pas combien de temps il va durer parce que le tennis est très exigeant, et il a des blessures, mais il revient toujours », a déclaré Navratilova.

« Avec une côte cassée, et il est de retour. Il est Superman ; il devrait partir avec une cape. Il semble indestructible », a-t-elle ajouté. Nadal, qui aura 36 ans le mois prochain, a besoin de trois autres tournois du Grand Chelem pour être à égalité avec Court.

Son triomphe en Australie au début de l’année a prouvé qu’il était encore capable de remporter des tournois majeurs. Rafael Nadal a donné le coup d’envoi de l’année en brisant l’égalité de 20 victoires en Grand Chelem entre lui, Federer et Djokovic. Il a remporté son 21e titre du Grand Chelem à l’Open d’Australie 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*