Barack Obama testé positif au Covid, encourage les vaccins


WASHINGTON – Barack Obama a été testé positif à un cas bénin de Covid-19, a annoncé dimanche l’ancien président américain sur son compte Twitter.
« J’ai la gorge qui gratte depuis quelques jours, mais sinon je me sens bien », a tweeté Obama, ajoutant que sa femme, l’ancienne première dame Michelle Obama, avait jusqu’à présent été testée négative.
« Michelle et moi sommes reconnaissants d’être vaccinés et boostés », a-t-il écrit.

Obama, ainsi que ses collègues anciens présidents Jimmy Carter, George W. Bush, Bill Clinton – et les anciennes premières dames – sont apparus ensemble dans une vidéo d’une minute publiée en mars dernier, approuvant la campagne de vaccination américaine et partageant ce qu’ils ont manqué sur la vie pré-pandémique .
« Ce vaccin est synonyme d’espoir », a déclaré Obama dans la vidéo. « Cela vous protégera, vous et ceux que vous aimez, de cette maladie dangereuse et mortelle. »
En août, Obama a réduit les célébrations de son 60e anniversaire en raison de la propagation de la variante Delta du coronavirus.
Les opposants politiques conservateurs avaient critiqué l’ancien président pour avoir prévu d’organiser une fête en plein air – dans laquelle les participants devaient être vaccinés – qui devait attirer des centaines d’invités après que les démocrates eurent critiqué l’administration de Donald Trump pour avoir organisé plusieurs événements sans masque. à la Maison Blanche.
Obama a réitéré son soutien au vaccin dans son tweet dimanche, affirmant que son propre test positif était « un rappel de se faire vacciner si vous ne l’avez pas déjà fait, même si les cas diminuent ».
Malgré une circonscription anti-vaccination dans le pays, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis affirment que plus de 80% de toutes les personnes âgées de cinq ans et plus aux États-Unis ont reçu au moins une dose de vaccin Covid-19.
Le nombre de cas quotidiens aux États-Unis a fortement chuté, selon le (CDC), avec une moyenne d’environ 35 000 cas par jour à la mi-mars, contre un pic d’une moyenne de 810 000 cas par jour à la mi-janvier.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*