« Je suis désolé pour Novak Djokovic, l’Australie n’a pas suivi ses propres règles »


"Je suis désolé pour Novak Djokovic, l'Australie n’a pas suivi ses propres règles"

Le Serbe Laslo Djere a qualifié la situation qu’a connue Novak Djokovic de « tout simplement terrible » Il s’est senti désolé de ce qui était arrivé à son compatriote en Australie.

Djokovic, classé No. 1 mondial, a tout d’abord gagné son appel après une première annulation de son visa par l’autorité fédérale australienne, pour des raisons touchant des preuves insuffisantes pour son exemption médicale.

Le juge a alors écarté d’un revers l’annulation du visa du joueur, acceptant que tout était parfaitement en règle pour permettre au No. 1 mondial de rester sur le territoire australien.

Le gouvernement australien n’a pourtant pas lâché prise. Etant déterminé à expulser le joueur de tennis, il s’est alors servi du pouvoir discrétionnaire du ministre de l’immigration en Australie (pouvant décider d’annuler un visa sans fournir des preuves de ses allégations) pour annuler à nouveau le visa de Djokovic, sous de motifs d’ordre public.

Après avoir perdu son second appel pour cette seconde annulation de son visa, Djokovic a été retiré de l’Open d’Australie et a dû quitter le pays, dimanche dernier. « C’est une sensation étrange ici pour moi.

J’ai envoyé un texto à Novak pour lui dire que je suis désolé de ce qui s’est passé. Je ne comprends pas, leurs règles étaient que vous pouvez entrer dans le pays avec une exemption, ils n’ont pas suivi leurs propres règles.

C’est juste terrible, une catastrophe », a déclaré Djere, selon des propos rapportés par Saša Ozmo. Djere, classé No. 51 mondial, a admis que tous les joueurs n’étaient pas du côté de Djokovic.

« J’ai entendu quelques conversations dans le vestiaire, en anglais ou en espagnol… Nous devons savoir que tous les joueurs ne soutiennent pas Nole », a ajouté Djere.

Djere pense que Novak Djokovic va revenir plus fort

Novak Djokovic est neuf fois champion de l’Open d’Australie, le champion record du côté masculin, et le fait de ne pas pouvoir concourir à Melbourne Park fait certainement très mal même s’il a accepté la décision du tribunal avec beaucoup de dignité.

« Personnellement, je sens qu’il sera plus fort que jamais après cela. C’est notre mentalité – quand nous tombons ou que nous sommes traités injustement – cela nous alimente et nous motive, lui en particulier », a déclaré le joueur serbe.

« Je voudrais faire une brève déclaration pour aborder les résultats de l’audience d’aujourd’hui, je vais prendre un peu de temps maintenant afin de me reposer et de récupérer, avant de faire d’autres commentaires au-delà de cela », a déclaré Djokovic dans un communiqué.

« Je suis extrêmement déçu de la décision de la Cour s’agissant de ma demande de contrôle judiciaire de la décision du ministre d’annuler mon visa, ce qui signifie que je ne peux pas rester en Australie et participer à l’Open d’Australie.

Je respecte pourtant la décision de la Cour et je coopérerai donc avec les autorités compétentes concernant mon départ du pays. » Le champion serbe a également remercié ses fans, sa famille, ainsi que tous ceux qui l’ont soutenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*