La reine Elizabeth II assiste à des baptêmes suite à des craintes pour sa santé


LONDRES : la reine Elizabeth II a assisté dimanche aux baptêmes de ses deux derniers arrière-petits-fils, sa deuxième apparition en moins d’une semaine qui fait suite à plusieurs engagements annulés au cours du mois dernier pour des raisons de santé.
Le monarque de 95 ans a été photographié dans une veste et un chapeau vert citron assis à l’intérieur d’un Range Rover alors qu’elle allait et venait du double baptême royal à la chapelle All Saints à Windsor, au sud-ouest de Londres.
Cela survient quelques jours après qu’elle a tenu une audience face à face mercredi avec l’officier militaire le plus haut gradé de Grande-Bretagne, une première apparition publique depuis des semaines après une série de problèmes de santé.
La reine n’a pas assisté à l’événement annuel du dimanche du Souvenir en l’honneur des morts de guerre britanniques le week-end précédent, en raison d’une « entorse au dos » – le dernier d’une série d’événements qu’elle avait été forcée de manquer.
Elle s’est d’abord retirée d’un voyage prévu de deux jours en Irlande du Nord le mois dernier, après que le palais a révélé qu’on lui avait conseillé de se reposer pour des raisons médicales.
Mais dans les 24 heures, les responsables royaux ont été contraints de confirmer un article de journal selon lequel elle avait passé la nuit dans un hôpital privé du centre de Londres après des tests non spécifiés.
Aides a insisté sur le fait que la nuitée était pour des « raisons pratiques » et qu’elle avait repris des « fonctions légères », notamment en organisant des appels vidéo avec les ambassadeurs entrants.
Mais les spéculations sur sa santé se sont renouvelées lorsqu’elle s’est retirée d’une apparition prévue au sommet des Nations Unies sur le changement climatique à Glasgow, en Écosse, au début du mois.
Encore une fois, cela a suivi les « conseils de se reposer » des médecins. Elle a envoyé un message vidéo aux dirigeants mondiaux, les exhortant à prendre des mesures collectives pour arrêter le réchauffement climatique incontrôlable.
Son fils aîné et héritier, le prince Charles, 73 ans, a assisté à l’événement en son absence et la représente actuellement lors d’une visite à l’étranger en Jordanie et en Égypte.
Les responsables du palais ont imputé la nécessité d’un repos forcé à l’emploi du temps chargé de la reine depuis son retour de ses vacances d’été annuelles dans son domaine de Balmoral, dans le nord-est de l’Écosse.
Elle a maintenu ses engagements publics depuis la mort de son mari depuis 73 ans, le prince Philip, en avril, notamment en accueillant les dirigeants du G7 lors d’un sommet à Cornwall en juin.
Les baptêmes de dimanche étaient ceux du fils nouveau-né de Mike et Zara Tindall – la fille de la princesse Anne – et du fils de la princesse Eugénie – la fille du prince Andrew – et de son mari Jack Brooksbank.
Des membres immédiats de la famille royale et des amis proches se sont réunis pour le service privé, selon des sources de Buckingham Palace.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*