Joe Biden et Xi s’adresseront aux dirigeants de l’Asie-Pacifique sur le commerce et la reprise de Covid


WELLINGTON (Crumpa) – Le président américain Joe Biden et le dirigeant chinois Xi Jinping devraient s’adresser aux dirigeants du Pacific Rim vendredi soir dans un contexte d’intensification des tensions commerciales régionales et géopolitiques.
La Chine a donné le ton à la réunion de 21 membres de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) cette semaine, Xi ayant averti jeudi dans un enregistrement vidéo que la région ne devait pas revenir aux tensions de l’ère de la guerre froide.
Le commentaire a été considéré comme une référence aux efforts des États-Unis et de leurs alliés régionaux pour atténuer ce qu’ils considèrent comme l’influence économique et militaire coercitive croissante de la Chine.
Biden devrait s’adresser au rassemblement qui commence à minuit, heure néo-zélandaise, a confirmé la Maison Blanche dans un communiqué, ajoutant qu’il discutera des efforts en cours pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et soutenir la reprise économique mondiale.
« La participation du président démontre l’engagement des États-Unis envers la région indo-pacifique et la coopération multilatérale », indique le communiqué.
Le ministère chinois des Affaires étrangères a également confirmé que Xi s’exprimerait lors de la réunion par liaison vidéo.
Xi montera sur le podium virtuel un jour après que le Parti communiste au pouvoir en Chine a approuvé une résolution rare qui a amplifié son statut et son autorité, renforçant la probabilité d’obtenir un troisième mandat sans précédent à la direction l’année prochaine.
Le rassemblement de l’APEC précède un sommet en ligne très attendu entre Biden et Xi lundi, alors que les superpuissances cherchent à empêcher les tensions croissantes entre les deux plus grandes économies du monde de dégénérer en conflit.
L’APEC est la dernière réunion multilatérale de l’année et intervient après une série de rassemblements, notamment le sommet très médiatisé du G20 à Rome et la réunion sur le climat COP26 à Glasgow, en Écosse.
L’APEC en 2021 a été hébergé entièrement en ligne en raison de l’accueil des mesures de lutte contre la pandémie de la Nouvelle-Zélande et a vu les dirigeants politiques et commerciaux souligner la nécessité de lutter contre Covid-19, de décarboniser les économies et de croître de manière durable.
Lors d’une séance vendredi, la chancelière allemande Angela Merkel a rappelé l’importance des vaccinations dans la lutte contre la pandémie. La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a ensuite rendu hommage à la chancelière sortante.
Le sommet de l’APEC se tiendra en Thaïlande l’année prochaine.
Les États-Unis ont proposé d’accueillir la série de réunions de l’APEC de 2023 pour la première fois en plus d’une décennie, bien qu’un consensus n’ait pas été atteint sur cette proposition, ont déclaré des responsables.
Le président russe Vladimir Poutine et le président canadien Justin Trudeau devraient également prendre la parole lors de la réunion.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*