Antoine Wauters, Prix Wepler 2021


La 24e édition du Prix Wepler Fondation la Poste a distingué l’auteur de Mahmoud ou la montée des eaux. La mention spéciale est revenue à Laura Vasquez pour La Semaine perpétuelle.

Le 24e édition du Prix Wepler Fondation la Poste a consacré Antoine Wauters pour Mahmoud ou la montée des eaux, aux éditions Verdier. Comme chaque année, une mention spéciale est décernée, elle revient à Laura Vazquez pour La semaine perpétuelle, aux éditions du Sous-Sol. Grâce au soutien de La Fondation La Poste, le lauréat reçoit un chèque de 10.000 euros et la mention spéciale, 3000 euros.

Le projet était ambitieux, et un quart de siècle après sa création, La brasserie de la place de Clichy, Le Wepler, La Librairie des Abbesses, la Fondation La Poste demeurent un trio indéfectible. Le jury tournant est composé d’une détenue, de libraires, de critiques littéraires et de fins lecteurs et lectrices, amateurs et passionnés.

À VOIR AUSSI – Le prix Goncourt 2021 est attribué à Mohamed Mbougar Sarr pour «La plus secrète mémoire des hommes»

Une histoire racontée en vers

Mahmoud ou la montée des eaux se déroule en Syrie, où la construction du barrage de Tabqa en 1973 a entraîné la submersion d’un village par le lac el-Assad. Souhaitant revoir sa maison d’enfance engloutie, un vieil homme navigue sur l’étendue d’eau et plonge pour retrouver ses souvenirs, ses enfants, sa femme Sarah, passionnée de poésie ainsi que sa liberté et la paix du pays. Antoine Wauters raconte cette histoire en vers. Son livre a été sélectionné pour le prix Médicis et le prix du Roman Fnac, avant d’être couronné par le Wepler, il avait décroché le Prix Marguerite Duras 2021.

Dans Madame Figaro, notre consœur Minh Tran Huy disait tout le bien qu’elle pensait du roman d’Antoine Wauters: «Au contact de son Atlantide personnelle, Mahmoud se raconte à Sarah, son amour, comme si elle se tenait près de lui. Il dit leur rencontre et leur vie, mais aussi son enfance, ses rêves, ses combats, ou encore la guerre qui fait rage à deux pas de là. Or, Sarah n’est pas loin et l’attend comme elle attend ses “histoires de lune, d’eau et de vent”… Un très beau livre – un très grand livre – qui bouleverse par sa beauté et sa poésie». Avec le Prix Wepler Fondation la Poste, Antoine Wauters s’inscrit dans un beau palmarès qui a distingué de grands écrivains.


À VOIR AUSSI – Amélie Nothomb «très heureuse» de recevoir le prix Renaudot

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*