Marseille v Lazio résumé du match, 04/11/2021, Ligue Europa


Marseille – Lazio (2-2), l’OM arrache le nul et reste en vie

Menés au score jusqu’à dix minutes de la fin, les Olympiens ont sauvé le minimum grâce à une réalisation de Dimitri Payet.

Après quatre journées de Ligue Europa, l’OM ne compte toujours aucune victoire enregistrée. Mais, d’un autre côté, les Phocéens restent aussi invaincus. Et le point récolté ce jeudi contre la Lazio était bon à prendre. D’abord parce qu’il leur permet de rester maitres de leur destin en vue d’un passage aux 16es. Et aussi parce qu’au regard du scénario, c’était un résultat heureux. Dimitri Payet a égalisé pour les locaux à dix minutes du terme.

Payet sauve la mise à l’OM

Marseille était mené à la marque depuis environ une demi-heure lorsque le Réunionnais est sorti de sa boite pour assurer le score de parité (82e). Dans un angle quasi fermé, il signait une frappe en déséquilibré qui terminait au fond avec l’aide du poteau. Le Vélodrome pouvait alors exploser et pousser un grand ouf de soulagement.

L’OM s’en est donc sorti de justesse dans ce match. Pourtant, tout avait pourtant parfaitement commencé pour l’équipe de Sampaoli. Les premières minutes avaient été très plaisantes et auguraient un résultat favorable. Payet signait la première escarmouche dès la 13e minute sur coup franc, avant qu’Arkadiusz Milik ne s’illustre à son tour d’une tête décroisée, et sur laquelle le gardien laziale a sorti le grand jeu.

Le Polonais n’a pas converti sa première opportunité. En revanche, il a exploité la deuxième. A la 33e, il obtient un pénalty qu’il transforme lui-même. L’OM était devant à la marque, et on croyait bien alors pouvoir assister à l’une de ces soirées européennes que le Vélodrome affectionne tant. Mais, la suite des évènements a été moins radieuse pour les locaux.

Milik Marseille Lazio Europa League

Le cauchemar de Saliba

Alors qu’ils avaient le match bien en mains, les Olympiens ont perdu le fil en encaissant un but juste avant la mi-temps. Une mauvaise déviation de William Saliba a été profitable à Felipe Anderson, qui trompait Pau Lopez de près. L’arbitre avait initialement signalé hors-jeu, mais il est revenu sur sa décision. A juste titre car le buteur de la Lazio était dans une position licite.

Avec ce coup dur essuyé au pire moment, Marseille a perdu en maitrise et aussi en confiance. Les Biancocelesti ne se sont pas faits prier pour en profiter. Quatre minutes après la reprise, un autre geste manqué de Saliba a été préjudiciable aux Provençaux. En grand renard des surfaces qu’il est, Ciro Immobile a profité de l’offrande pour s’en aller inscrire le deuxième but des siens.

L’OM a mis du temps de se remettre de cette deuxième gifle. Avant que Payet ne rétablisse la parité,  Il n’y a même eu qu’une seule vraie occasion d’égaliser. Une frappe (involontaine) de Cengiz Under qui a fini sur le poteau (61e). Mais à 2-2, la donne a changé, avec des Phocéens de nouveau fringants. Les dernières minutes étaient irrespirables pour les Italiens et il ne s’en est pas fallu de beaucoup pour que la décision bascule côté olympien. D’une transversale, par exemple. Celle trouvée par Payet à la 90e. Ça aurait été une fin idyllique si c’était allée au fond, mais en vain. L’OM va devoir cravacher dur pour aller chercher son ticket pour le prochain tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*