Lyon v Sparta Prague résumé du match, 04/11/2021, Ligue Europa


Lyon – Sparta Prague (3-0), Slimani et l’OL vers les 8es

Vainqueur pour la 4e fois de suite, l’OL a empoché ce jeudi son ticket pour les 8es de finale de la Ligue Europa. Islam Slimani a inscrit un doublé.

Le carton plein de l’Olympique Lyonnais en Ligue Europa se prolonge. Ce jeudi, à l’occasion de leur quatrième sortie dans cette compétition, les Rhodaniens ont dominé Sparta Prague (3-0). Un succès synonyme d’accès direct pour les 8es de finale de l’épreuve. De retour dans le onze de départ rhodanien, Islam Slimani a été le grand bonhomme de ce match avec un doublé inscrit. Karl Toko-Ekambi y est aussi allé de sa réalisation, confortant son statut de meilleur buteur de la C3.

Le réveil fulgurant de Slimani

Slimani avait des fourmis dans les jambes, lui qui n’a quasiment pas joué depuis un mois. Sa mise en route a certes été poussive, avec notamment une belle opportunité ratée à la 29e, mais une fois qu’il a retrouvé ses sensations, l’international algérien a fait parler la poudre aux avant-postes.

Damien Da Silva Lyon Sparta Praha Europa League

Peu après l’heure du jeu, et alors que son équipe éprouvait des difficultés pour contourner le bloc tchèque, l’ancien monégasque a débloqué la situation sur une superbe finition. Lancé en profondeur par Rayan Cherki, il a pris de vitesse son vis-à-vis, fixé le gardien adverse d’un magnifique crochet avant de conclure tranquillement dans les buts vides. Une réalisation qui lui redonnait question et pour laquelle il a eu droit à l’ovation du Groupama Stadium.

Revigoré par ce but, le numéro 20 des Gones remettait ça à peine trois minutes plus tard. Et cette fois c’est dans son registre de prédilection qu’il se distinguait. En se faisant oublier dans la surface adverse, il reprenait d’une jolie tête un centre millimétré de Maxence Caqueret. Le break était fait et le suspense plié dans cette partie. Cela n’a pas empêché l’équipe de rester sérieuse et Karl Toko Ekambi d’apporter sa pierre à l’edifice en faisant mouche dans les arrêts du jeu.

L’OL verra le printemps européen

Lyon sortait donc largement victorieux de cette rencontre sans forcément survoler les débats. Mais, et comme c’était déjà le cas à l’aller ou face à Brondby, il a suffi d’un temps fort de quelques minutes pour mettre l’équipe de Peter Bosz sur orbite. Avec 12 points pris sur 12 possibles, Aouar et ses partenaires sont certains de finir premiers. Cela veut dire qu’ils verront à coup sûr le printemps européen. Pas une mince performance pour une formation qui avait été privée de joutes européennes l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*